Le Normand créateur de l'application Godblessyoo, la présente au Pape

Sébastien Poncelet, originaire de la région d'Yvetot (Seine-Maritime) a présenté au Pape François son application Godblessyoo, mercredi 21 juin 2017, au Vatican. Une rencontre de quelques secondes, inoubliable pour le Normand, et qui a permis au Pape d'effectuer sa première "e-bénédiction".

Le Normand créateur de l'application Godblessyoo, la présente au Pape

Le créateur de Godblessyoo, Sébastien Poncelet, présente son application au Pape François en compagnie du Père Geoffroy de la Tousche, de la paroisse de Dieppe (Seine-Maritime), le 21 juin 2017 © Godblessyoo

Par Pierre Durand-Gratian

"J'aime dire simplement que j'ai kiffé". C'est en ces mots que le jeune startuper Sébastien Poncelet, créateur de Godblessyoo, résume sa rencontre avec le Pape François, mercredi 21 juin 2017. Il a eu quelques secondes pour échanger avec le souverain pontife qui lui a semblé amusé par le projet. "Il a fait son premier Godbless, sa première e-bénédiction ! C'était incroyable". Comprenez que le Pape a réalisé un signe de croix sur le smartphone, ce qui correspond à une bénédiction sur ce réseau social pour Chrétiens, imaginé par le Normand.

Écoutez Sébastien Poncelet revivre cette rencontre :

    • Lire aussi : Godblessyoo, l'application mobile pour bénir ses proches et propager le bien

Des mois de préparation

La rencontre avec le pape, c'était un aboutissement en soi pour le créateur de Godblessyoo. Un moment qui restera gravé dans sa mémoire. C'est aussi un moyen de promouvoir efficacement son application, lancée en décembre 2016.

Une rencontre qui a demandé des mois de préparation. C'était la mission du curé de la paroisse de Dieppe (Seine-Maritime) Geoffroy de la Tousche, ou Geoffroy de la "French Tousche", comme aime l'appeler Sébastien Poncelet, pour son côté geek. "Il a envoyé plusieurs courriers, puis on a du s'entretenir avec le préfet du Vatican".

Et finalement le Graal : une place au premier rang sur la place Saint-Pierre du Vatican, parmi une trentaine de personnes qui échangeront quelques secondes avec l'évêque de Rome.

10 000 utilisateurs en France

L'application Godblessyoo compte une dizaine de milliers d'utilisateurs en France, selon Sébastien Poncelet. Plus à travers le monde où elle se lance petit à petit. La start-up normande Go in Peace qui édite l'application procède en ce moment à une deuxième levée de fonds. Après les 162 000 euros collectés en décembre, la société a besoin de 500 000 euros pour poursuivre le développement de son projet. Un objectif atteint pour moitié, selon Sébastien Poncelet.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES