En ce moment : LA QUETE - ORELSAN Ecouter la radio

Sainte-Mère-Église. D-Day : quand les GI dormaient sous leurs blindés

À Sainte-Mère-Église (Manche), comme chaque année, des passionnés reconstituent un camp militaire de paras US après le débarquement.

Sainte-Mère-Église. D-Day : quand les GI dormaient sous leurs blindés
Le camp Géronimo à Sainte-Mère-Eglise (Manche) - Thierry Valoi

À Sainte-Mère-Église (Manche), village symbolique où les paras américains étaient largués dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, quelques heures avant le débarquement, les reconstituteurs sont présents ce week-end, comme chaque année, sur le célèbre camp Géronimo, organisé par le Muséum Airborne, en hommage aux héros libérateurs.

Des chars, des véhicules militaires sont mis en scène, et notamment cette position de défense de seconde ligne, avec mitrailleuse calibre 50, des blindés et chars lourds, sous lesquels les GI dormaient ou tentaient de dormir…..

Ecoutez Christophe Lecacheur, de l'association Overlord 76 :

Overlord 76

Le camp Géronimo à proximité de l'Airborne Muséum est ouvert gratuitement au public jusqu'au lundi 5 juin 2017, avec nocturne samedi 3 juin 2017 jusqu'au minuit. Pour sa part, le musée sera ouvert jusqu'à 22 heures samedi 3 et dimanche 4 juin 2017.

Autre camp militaire reconstitué à découvrir à Carentan : le camp Arizona.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Sainte-Mère-Église. D-Day : quand les GI dormaient sous leurs blindés