Carte nationale d'identité : les mairies débordées par les démarches depuis la réforme

Carte nationale d'identité : les mairies débordées par les démarches depuis la réforme

Il faut désormais faire enregistrer ses empreintes pour obtenir une carte d'identité

Le
Par : Pierre Durand-Gratian

Depuis le 2 mars 2017, les demandes de cartes nationales d'identité s'effectuent selon le même modèle que pour les passeports biométriques. Chaque citoyen doit désormais se rendre dans une mairie équipée de dispositifs de recueil spécifiques. Dans ces mairies, peu nombreuses, les services état civil croulent sous le travail.

Impossible désormais de se rendre à l'improviste dans la mairie de son village pour faire refaire sa carte d'identité. Pour plus de sécurité, la nouvelle procédure exige de prendre les empreintes de l'usager, qui doit désormais se rendre dans une mairie équipée du dispositif adéquat. Des mairies qui ont l'obligation d'accepter les demandes de tout citoyen français, quel que soit son lieu de résidence. A Fécamp, l'une des 34 mairies de Seine-Maritime qui propose cette prestation, le service est complètement engorgé.

5 fois plus de demande et des moyens identiques

Entre le 2 mars 2017 et le 2 mai 2017, la mairie de Fécamp a délivré 1025 cartes d'identité, dont 73% pour des citoyens qui habitent en dehors de la commune. C'est cinq fois plus qu'en 2016 sur la même période (221 cartes). Pourtant les moyens sont restés les mêmes ou presque : deux dispositifs de recueil et une subvention de l'État de 17 000 euros contre 11 000 euros auparavant. Pas même de quoi embaucher un nouvel agent. Écoutez Estelle Godard, responsable du service état civil à la mairie de Fécamp.

Conséquence, les files d'attentes se sont considérablement allongées. "Des dizaines et des dizaines de personnes devaient patienter pour passer sur les dispositifs de recueil", explique Estelle Godard.

Des démarches sur rendez-vous uniquement

La mairie de Fécamp a donc suivi le modèle de certaines autres villes. Les démarches ne peuvent désormais être faites que sur rendez-vous, avec des délais d'attente qui atteignent déjà dix à quinze jours, jusqu'à deux mois à Yvetot ou au Havre (Seine-Maritime). Il faut compter 8 jours de plus pour obtenir sa carte d'identité. "Nous souhaitons communiquer pour prévenir nos administrés qu'il faut se préparer à l'avance", indique Reynal Maheut, adjoint au maire de Fécamp en charge de l'état-civil. "De notre côté, on fait remonter aux services de l'État nos problématiques. On va avoir besoin de moyens financiers supplémentaires et de bornes supplémentaires pour poursuivre le travail qu'effectuaient les préfectures auparavant".

A Fécamp (Seine-Maritime), service état civil sur rendez-vous uniquement, du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques