En ce moment : Pays des merveilles (feat Ceuzany) - Christophe MAE Ecouter la radio

Vire. En Normandie, il la frappe depuis 22 ans :"Elle revient toujours"

Un quadragénaire a comparu le mercredi 18 janvier 2017 devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour violences conjugales commises à Vire (Calvados), au sud-ouest de Caen dans la soirée du vendredi 7 octobre 2016.

Vire. En Normandie, il la frappe depuis 22 ans :"Elle revient toujours"
Le prévenu frappait sa conjointe depuis 22 ans. Il a été condamné par le tribunal de Caen (Calvados) mercredi 18 janvier 2017.  - Illustration

C'est plutôt confiant que Jean-Alaude Aurensan, âgé de 46 ans, s'est présenté à l'audience du tribunal de grande instance de Caen (Calvados), mercredi 18 janvier 2017 où il était jugé pour violences conjugales. Pourtant, cela fait 22 ans qu'il s'en prend à sa conjointe.

Il jette sa compagne à la rue

Le couple a cinq enfants. Quatre sont placés en famille d'accueil et l'un d'entre eux est décédé du syndrome du bébé secoué. Le vendredi 7 octobre 2016, ils reçoivent un courrier leur annonçant le refus de la restitution de leur dernier enfant placé. La femme (à l'origine de ce placement) énerve son conjoint en lisant à plusieurs reprises la lettre. Il finit par la frapper et la mettre à la porte de leur domicile.

Elle dit avoir beaucoup marché et dormi dehors avant qu'un couple ne lui vienne en aide. "22 ans qu'il me maltraite physiquement et psychologiquement, il m'oblige à des rapports sexuels et me mord les seins." A ce jour elle est hébergée dans un foyer à Cherbourg (Manche).

"Elle n'aurait jamais dû m'acheter du whisky"

A la barre le prévenu reconnaît l'avoir mise à la porte. "Elle m'a énervé avec cette lettre! Je lui ai dit d'aller m'acheter du whisky. Elle y est allée et j'ai bu une demi-bouteille. J'étais saoule et j'ai tenté de l'étrangler, ça, je le reconnais, mais je ne l'ai jamais frappée! Ça me rend impulsif de boire, elle le sait bien! Elle n'aurait jamais dû aller acheter cette bouteille!"

Trois mois de prison ferme

Son casier judiciaire comporte cinq mentions: conduite alcoolisée à plusieurs reprises, dégradations, rébellion avec arme, injures et menaces de mort.

La procureure juge le comportement de cet homme intolérable et requiert six mois de prison, dont trois mois ferme assortis de 24 mois de mise à l'épreuve. Ce sera la décision de la cour en y ajoutant injonctions de soins et de travail. Et Jean-claude Aurensan de conclure, philosophe: "Elle reviendra. Elle revient toujours je n'ai même pas besoin de me déplacer pour cela."

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Vire. En Normandie, il la frappe depuis 22 ans :"Elle revient toujours"