En ce moment : OUT IN STYLE (FEAT CECILIA KRULL) - CELESTAL Ecouter la radio

Rouen. Pour Manu Da Costa, coach de Quevilly Rouen Métropole, "la Coupe peut procurer de superbes émotions"

Quevilly (Seine-Maritime) s'apprête à renouer avec la Coupe de France. Ce samedi 7 janvier 2017, QRM reçoit les franciliens de la Jeanne d'Arc de Drancy en 32e de finale. Un match officiel comme un autre pour l'entraîneur Manu Da Costa, qui fait le point sur tous les dossiers de la reprise.

Rouen. Pour Manu Da Costa, coach de Quevilly Rouen Métropole, "la Coupe peut procurer de superbes émotions"
Manu Da Costa, le coach de QRM (Seine-Maritime), lance son année 2017 par un match de Coupe de France contre Drancy. - Romain Flohic

La romance entre Quevilly et la Coupe de France de football va-t-elle continuer cette année ? Ce samedi 7 janvier 2017, à partir de 18h, les hommes de Manu Da Costa vont tenter de se défaire de Drancy (CFA) pour poursuivre leur route. Le coach de QRM attend une victoire de ses joueurs, sans se mettre une pression folle.

Un match de Coupe de France, ça a une saveur spéciale pour vous ?

"Pour nous, c'est un match officiel comme un autre. C'est autre chose que le championnat, mais ça n'a rien d'exceptionnel. Nous sommes là pour écrire notre propre histoire, sans se référer aux parcours des années précédentes."

Comment avez-vous préparé cette rencontre ?

"Nous avons fait la même préparation que d'habitude, à l'exception d'un petit stage de deux jours (à Forges-les-Eaux, NDLR) que j'avais demandé depuis longtemps à mon président. Mais ça n'est pas forcément lié à la Coupe, si nous avions été éliminés, j'aurai prévu un match amical et j'aurai quand même organisé ce rassemblement. Cela permet de changer de cadre et de renforcer l'esprit de groupe. Par exemple, nous avons fait du laser game pour souder le vestiaire !"

La Jeanne d'Arc de Drancy, c'est une équipe que vous connaissez bien ?

"Leur coach fait du bon boulot depuis des années. Les équipes du CFA en région parisienne, on connaît bien même si la JAD ne faisait pas partie de notre groupe la saison dernière. Il nous faut de la méfiance et beaucoup d'humilité, mais les clés du match c'est nous qui les avons."

Justement, est-ce que vous disposez de l'intégralité de votre "trousseau" pour ce match ?

"Pas complètement. Romain Basque et Alioune Ba sont toujours suspendus et Jean-Paul Mendy est en pré-sélection pour la CAN."

Qu'en est-il de votre recrue, Oumar Pouye ?

"Il est dans le groupe, il est qualifié. Comme l'ensemble des 18 joueurs, il est susceptible de jouer et de faire ses débuts sous nos couleurs. Je n'avais aucun doute sur sa personnalité. C'est un garçon mature dont on m'avait loué les qualités humaines."

Est-ce que d'autres mouvements sont possibles pour ce mercato ?

"Je suis attentif à tout ce qui peut se passer, mais on restera comme ça. Pour les départs, je clos la polémique tout de suite : il n'y aura pas de départ chez nous ! Après, si les Chinois ou les Qataris viennent, on ne sait jamais... Mais on devrait garder notre groupe."

Quel objectif avez-vous fixé à vos joueurs pour cette Coupe de France ?

"L'objectif est déjà rempli car on voulait atteindre les 32e de finale. Maintenant, on prend les matches les uns après les autres. Nous savons que la Coupe peut procurer de superbes émotions et nous voulons vivre ça. Donc on ne prend pas ce match à la légère, on veut passer !"

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Pour Manu Da Costa, coach de Quevilly Rouen Métropole, "la Coupe peut procurer de superbes émotions"