En ce moment : ENVOLVER - ANITTA Ecouter la radio

Mont-Saint-Aignan. Près de Rouen : ivre, il provoque un accident avant de mépriser les policiers

Un homme de 19 ans a été interpellé jeudi 29 septembre 2016 à 2h30 du matin à Mont-Saint-Aignan, près de Rouen (Seine-Maritime) après avoir provoqué un accident tout en étant ivre au volant.

Mont-Saint-Aignan. Près de Rouen : ivre, il provoque un accident avant de mépriser les policiers
L'automobiliste avait 1,62g d'alcool dans le sang. - Photo d'illustration.

La police est requise ce jeudi 29 septembre 2016 à 2h30 du matin, à l'angle du boulevard Siegried et de la rue Thomas Becket, à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), pour un accident matériel de la circulation.

Ivre et arrogant

Sur place, elle voit un véhicule arrêté après avoir percuté des blocs de sécurité en béton situés sur les trottoirs. Au volant, un homme tente de redémarrer. Quand les policiers approchent, il leur demande, arrogant, ce qu'ils font là.

L'automobiliste, âgé de 19 ans et habitant à Évreux (Eure), est soumis à l'éthylomètre, qui se révèle positif (1,62g d'alcool dans le sang). Il en nie la fiabilité. Interpellé, il est transporté au commissariat de police. Pendant le trajet, il continue de mépriser les forces de l'ordre.

Il a été ensuite placé en cellule de dégrisement.

À LIRE AUSSI.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Mont-Saint-Aignan. Près de Rouen : ivre, il provoque un accident avant de mépriser les policiers