En ce moment : LIBRE - ANGELE Ecouter la radio

Hockey: les Dragons de Rouen s'offrent une nouvelle Coupe de France !

Les Dragons de Rouen ont conservé leur titre en Coupe de France grâce à leur victoire dimanche 3 janvier face aux Brûleurs de Loups de Grenoble sur le score de 4-2 à l'AccorHotels Arena de Paris Bercy.

Hockey: les Dragons de Rouen s'offrent une nouvelle Coupe de France !
Patrick Coulombe, Sacha Treille et Dan Koudys soulèvent la Coupe de France. - François Béguin

La Coupe de France retourne sur les bords de Seine une année de plus ! Les Rouennais remportent cette fameuse compétition pour la sixième fois depuis son existence dans un match qui a tenu toutes ses promesses.

Un premier tiers maîtrisé

Le match commence tambour battant pour les Rouennais qui inscrivent un premier but après seulement 1'04 de jeu sur un bon débordement côté gauche de Jason Krog qui glisse le palet dans le slot pour Yorick Treille qui place le palet sous la barre du portier grenoblois. Un beau symbole pour le buteur formé à Grenoble et qui évoluait encore sous le chandail isérois l'an passé.

Les Jaunes et Noirs asphyxient complètement les Isérois dans ce début de match et doublent la mise trois minutes plus tard par Marc-André Thinel qui recupère une passe de Patrick Coulombe tout seul devant le but et qui contourne le gardien pour le 2-0 lors de la première supériorité numérique du match.

Après un premier tiers presque à sens unique, les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score de 2-0.

Les Grenoblois mettent la pression

Au retour de la pause, les Grenoblois reviennent avec de bien meilleures intentions et réduisent la marque à 23'33 par Petr Kalus. Les débuts de tiers temps sont donc efficaces pour les deux formations puisque les Brûleurs de Loups égalisent après trois minutes par Jordann Perret. Les Normands subissent dans ce deuxième tiers qui a complètement tourné à l'avantage des Grenoblois (2-2).

Krog libère les Dragons

Lors du dernier tiers-temps, le jeu s'équilibre quelque peu et les occasions sont franches de chaque côté de la glace mais à un peu moins de quatre minutes de la sirène, Marc-André Thinel s'arrache pour récupérer un palet et le transmettre sur le côté à Jason Krog qui, d'un one-timer surpuissant, donne l'avantage aux siens.

A 1'40 du terme, le coach grenoblois prend un temps mort pour offrir un 6 contre 5 mais les joueurs de Fabrice Lhenry tiennent bon et parviennent à sortir le palet pour Sacha Treille qui a deux secondes de la fin inscrit le 4ème but en cage vide.

Les Normands ont donc réussi à conjurer le sort, eux qui peinaient à s'imposer dans cette salle parisienne.

Les réactions

Patrick Coulombe: " Les supporters étaient des milliers ici pour nous supporter. C'était vraiment une très belle journée qui se termine vraiment très très bien. Beaucoup d'émotions tout au long de la partie qui était tres serrée jusqu'a la fin. Tout le monde est très heureux. On va continuer de savourer pendant cette fin de journée. J'ai failli ne pas jouer cette finale, j'attends un enfant d'une minute à l'autre. Je suis très heureux d'avoir pu jouer ici et encore plus heureux de pouvoir assister à la naissance de mon fils dans les prochaines heures."

 

Yorick Treille: " On voulait aller chercher ce trophée, on l'a fait. On est heureux, tout le monde a bien travaillé. C'était ma première fois à Bercy, je ne sais pas si j'aurais la chance d'y retourner, donc on savoure, on y pense. Fab m'avait dit de profiter car je ne sais pas quand on va revenir. On n'était pas stressé, on s'est amusé dans une salle magnifique avec un public formidable."

"On va boire une ou deux bières et du champagne" Fabrice Lhenry

Fabrice Lhenry: " On a voulu trop en faire dans le deuxième tiers, trop porter le palet, moins jouer simple comme au début du match. Grenoble est revenu avec un très gros tempo mais au troisième tiers, les joueurs ont fait le travail nécessaire pour s'offrir ce beau cadeau. Je suis heureux pour les joueurs car on a un gros mois de janvier qui arrive et j'espère que ça va continuer. On va en profiter aujourd'hui, on va boire une ou deux bières et peut-être un peu de champagne s'il y'en a (sourire) mais c'est clair qu'on ne peut pas s'octroyer une nuit blanche car mardi on joue déjà Strasbourg. Il ne faut pas perdre de points en championnat et après on à un gros week-end avec trois matchs semblables à celui de ce soir donc on ne peut pas perdre trop d'énergie."

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Hockey: les Dragons de Rouen s'offrent une nouvelle Coupe de France !