En ce moment : OH MY GOD - ADELE Ecouter la radio

Cannes (AFP). Une journée à Cannes: Sorrentino captive, Zhang-Ke en mode sentimental

...

Cannes (AFP). Une journée à Cannes: Sorrentino captive, Zhang-Ke en mode sentimental
(de g à d) L'acteur britannique Michael Caine, Jane Fonda et l'acteur américain Harvey Keitel présentent le film Youth au festival de Cannes le 20 mai 2015 - AFP
Voici les femmes, les hommes, les films et événements, qui ont marqué la 8e journée du Festival de Cannes 2015, mercredi: Les femmes - Jane Fonda (77 ans) : partageant l'affiche avec deux autres monstres sacrés, Harvey Keitel (76 ans) et Michael Caine (82 ans), la star américaine, a défendu "Youth", le nouveau long métrage de l'Italien oscarisé Paolo Sorrentino, fable onirique et optimiste sur le temps qui passe. Les hommes - Paolo Sorrentino : le cinéaste italien est en compétition officielle avec "Youth", un film émouvant sur la vieillesse qui a suscité les passions sur la Croisette. Troisième et dernier film italien en lice pour la Palme d'Or, il a déclenché l'enthousiasme d'une partie de la presse croyant tenir le lauréat de la récompense suprême de Cannes. - Jia Zhang-Ke : en compétition avec "Mountains May Depart", le cinéaste chinois a présenté un film déroutant où il conjugue son pays au passé, au présent et au futur. Prix du scénario à Cannes en 2013, son précédent long métrage "Touch of Sin", bloqué par la censure, n'est toujours pas sorti en Chine. - Robert Guédiguian : avec "Une histoire de fou" hors compétition, le cinéaste livre un film sur "la mémoire du génocide arménien" en 1915, une oeuvre qu'il se sentait "l'obligation" de faire en cette année de centenaire, a-t-il dit à l'AFP. L'avis des critiques "Marguerite et Julien" de la Française Valérie Donzelli, tout comme "Sicario" du Canadien Denis Villeneuve n'ont pas bouleversé le palmoscope établi au jour le jour par les magazines Screen, Le Film Français et Gala Croisette. Le Figaro, La Croix, Le Parisien et L'Humanité plébiscitent "Sicario". Les critiques étrangers ont été moins séduits. "Marguerite et Julien" rejoint "La Forêt des songes" de Gus van Sant parmi les appréciations les plus basses. "Carol" de l'Américain Todd Haynes, passion amoureuse entre deux femmes dans l'Amérique puritaine des années 50, est toujours le mieux placé pour la palme selon les critiques, mais le nouveau film du Chinois Jia Zhang-Ke sur l'identité,pourrait perturber le jeu. Les phrases - "Je crois que les cinéastes, les intellectuels, les chanteurs, les leaders d?opinion ont des responsabilités" (Robert Guédiguian) - "La seule alternative aux rôles de personnes âgées, c'est de jouer des gens morts. C'est pour cela que je choisis la première catégorie" (Michael Caine, 82 ans).
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cannes (AFP). Une journée à Cannes: Sorrentino captive, Zhang-Ke en mode sentimental