En ce moment : ETE 90 - THERAPIE TAXI Ecouter la radio

Au tribunal de Rouen : accusé à tort de jet de fumigène au stage Diochon

Alors qu'il assistait au match de football opposant le FC Rouen à l'Olympique de Marseille, un étudiant est pris a parti dans les violences entre supporters.

Au tribunal de Rouen : accusé à tort de jet de fumigène au stage Diochon

La rencontre de Coupe de France, opposant le FC Rouen à l’Olympique de Marseille, a fait date. Tous souhaitaient y assister ; le stade Robert Diochon était rempli "à craquer". Pour l’occasion, la sécurité avait été renforcée. Les stadiers ouvraient l’œil. Et pourtant... Le 30 janvier, un étudiant figurait parmi les heureux privilégiés. Autour de la 90e minute du match, le jeune homme, désireux d’échapper à la cohue, se dirigea vers la sortie. L’arbitre siffla un corner pour Rouen.
Il s’arrêta, espérant un retournement de situation. Ce fut à ce moment là qu’un individu, situé à quelques mètres de lui, lança un fumigène rouge sur la foule provoquant la confusion générale.

Il refuse de donner ses empreintes digitales

L’étudiant fut arrêté pour violences en réunion avant d’être innocenté par l’un des témoins interrogés. Seulement, en garde à vue, le jeune homme, alcoolisé, refusa que l’on photographie ses empreintes digitales.

Le 3 juin dernier, il a comparu devant le tribunal correctionnel de Rouen pour usage de fusée et refus de se prêter aux prises d’empreintes digitales. S’il a été relaxé du premier délit, il a été condamné pour le second à une amende de 500 € avec sursis.

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Au tribunal de Rouen : accusé à tort de jet de fumigène au stage Diochon