En ce moment : EASY ON ME - ADELE Ecouter la radio

Ecoles de commerce : la fusion entre Rouen et Reims se précise

L'école de commerce Rouen Business School devrait prochainement fusionner avec Reims Management School. Entretien avec Alain Dulondel,le directeur général.

Ecoles de commerce : la fusion entre Rouen et Reims se précise
L’ouverture à l’internationale sera toujours un des axes forts de développement de la nouvelle entité - Photo Rouen Business School

L'école est bien positionnée au niveau international. Pourquoi cette fusion ?

"Parce qu'elle est nécessaire pour nous premettre d'exister au niveau européen. Aujourd'hui, notre vocation n'est plus seulement de rayonner au niveau local mais international. Nous voulons faire partie des meilleures écoles au niveau européen, nous devions contracter une alliance. Nous avons donc choisi la fusion avec Reims, qui est une école jumelle de la nôtre. Toutes les deux sont de bonnes écoles généralistes, nous avons les mêmes budgets,  des effectifs équivalents... En outre, chacune des deux écoles n'avaient pas une identité très marquée, ce qui rend plus aisée une fusion".

De quand date ce projet de fusion ?

"Tout a commencé avec la création d'une filiale commune à Paris, en 2009. Cette opération conjointe nous a montré que l'on pouvait travailler ensemble. Aujourd'hui nous sommes conscients, qu'il s'agisse de Reims ou de Rouen, que notre modèle d'école doit évoluer si nous voulons continuer à progresser. Aussi depuis un an, les gouvernances des deux écoles se sont rapprochées et les équipes, divisées en une quinzaine de groupes de travail, se penchent sur le projet depuis le mois de septembre".

Comment cette fusion se déroulerait-elle ?

"Il faut d'abord que le projet soit validé par les deux établissements, ce qui devrait être fait d'ici à cet été. Pour commencer, nous avons décidé d'avoir un système d'information commun, donnant des chiffres clairs et calculés sur les mêmes bases dans chaque établissement. C'était la condition sine qua non : nous ne voulions pas découvrir, après la fusion, que la nouvelle entité débutait avec des déficits parce que les calculs des deux écoles s'étaient faits sur des bases différentes".

Qu'est-ce qui changera une fois que la fusion sera effective ?

"Il n'y aura plus qu'une seule entité, qui accueillera 8 000 étudiants, avec une nouvelle stratégie, un nouveau positionnement, une nouvelle organisation. Nous nous sommes engagés à ne pas licencier de personnel. Nous conserverons les deux campus, qui resteront à taille humaine, ainsi que nos locaux sur Paris.

Du côté des élèves, il n'y aura plus qu'une seule association de diplômés, ce qui va multiplier les opportunités pour les étudiants. Et bien sûr, cela permettra d'augmenter les partenariats avec les entreprises. En ce qui concerne les cours, c'est surtout le programme MBA qui va être développé principalement. L'offre de programme en 2013 est la même qu'en septembre 2012 pour ne pas créer de confusion".

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Ecoles de commerce : la fusion entre Rouen et Reims se précise