En ce moment : Decla (edit) - Nina Lili J Ecouter la radio

Manche. Réchauffement climatique : en mer, les espèces s'adaptent, la pêche aussi

Environnement. Comment les poissons et les coquillages s'adaptent-ils à la hausse des températures ? Réponse dans la Manche.

Manche. Réchauffement climatique : en mer, les espèces s'adaptent, la pêche aussi
Les moules pourraient-elles disparaître des tables en Normandie, à cause du réchauffement climatique ?

Les professionnels de la mer ne s'en cachent pas : il est toujours difficile et délicat de percevoir ce qu'il se passe dans les fonds marins. La mer digère souvent mieux les phénomènes externes comme le réchauffement climatique tout simplement parce que les masses d'eau et leurs courants sont à l'origine d'une inertie qui n'existe pas forcément en surface.

Le bulot en péril

En clair, la mer se réchauffe moins vite que l'air et quand elle se réchauffe, les effets qui en découlent prennent plus de temps à se développer. Il reste que, de l'avis de tous, les eaux de la Manche ont été cet été de 1 à 2°C plus chaudes que d'habitude. Un phénomène qui n'est pas nouveau puisque globalement, les eaux de la Manche se réchauffent depuis une trentaine d'années. Ce qui n'est pas bon pour certaines espèces, et notamment pour le bulot.

Dans une eau plus chaude, le bulot se déplace moins, se nourrit moins, son métabolisme se ralentit et les pêcheurs le trouvent ainsi beaucoup moins dans leurs casiers. "Si ça continue comme cela, le bulot va disparaître de la Manche, explique Dimitri Rogoff, président du Comité régional des pêches. Ce qui n'est pas sans poser problème car le bulot est la deuxième source de revenus de nos pêcheurs."

La pénurie est telle et le bulot est devenu si rare que son prix à la Criée s'est négocié cet été à 11 euros le kilo, contre 2 euros habituellement. Autres espèces qui semblent ne pas apprécier la hausse constante des températures de l'eau, le cabillaud et le lieu jaune. "Il y en a de moins en moins et on assiste par endroits à sa disparition complète", souligne Dimitri Rogoff. Difficile de savoir si la température de l'eau est la seule explication. Probablement pas, mais enfin, elle ne vient sans doute pas améliorer les choses.

L'araignée prolifère,
les moules disparaissent

À l'inverse, certaines espèces comme l'araignée de mer prolifèrent. Traditionnellement pêchée en Manche Ouest, entre la Bretagne et la Normandie, l'araignée pullule désormais en Manche Est. "On constate que lors de la sécheresse de 1976, on pêchait aussi beaucoup plus d'araignées. Il semble qu'elle apprécie les hausses de températures." Problème, plus il y a d'araignées, moins il y a de moules, dont elles se nourrissent. La disparition progressive ces quatre dernières années de la moule de Barfleur, pourtant produit phare du Cotentin, pourrait ainsi avoir un lien indirect avec le réchauffement climatique. Le thon, poisson qui aime les eaux plus chaudes, fait également son apparition progressive en Manche. Un phénomène lui aussi nouveau et qui surprend les pêcheurs. Il faudra encore attendre quelques années pour savoir si ce déplacement est pérenne. Enfin, réchauffement climatique ou pas, la coquille Saint-Jacques est devenue la vraie star des pêcheurs du Cotentin et de la baie de Seine. Elle se plaît en Manche et tout particulièrement depuis que les professionnels se sont entendus sur une gestion des stocks et une mise en jachère de certaines zones.

Pour le moment, la coquille apprécie une eau plus chaude. Pour le moment.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
thierry78 Il y a 1 mois

La disparition du bulot c' est comme la blonde de barfleur c'est juste un problème climatique mais oui bien sûr .

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Manche. Réchauffement climatique : en mer, les espèces s'adaptent, la pêche aussi