En ce moment : In The Stars (feat Philippine) - Benson Boone Ecouter la radio

Disparitions. Le dossier est clos depuis 10 ans, les secrets de l'affaire du Dr Godard

Faits Divers. Saura-t-on jamais la vérité ? Officiellement clos depuis dix ans, le dossier de l'affaire Godard suscite toujours autant d'interrogations.

Disparitions. Le dossier est clos depuis 10 ans, les secrets de l'affaire du Dr Godard
Un peintre du dimanche devant la maison familiale du Dr. Godard. Aujourd'hui, la propriété sur les bords de Seulles est habitée par un couple de Caennais. Ils nous ont ouvert leurs portes : l'intérieur de la propriété a été refait. C'est là que s'est nouée une partie du drame il y a 23 ans, en septembre 1999. - Philippe Bertin

Cela fait dix ans presque jour pour jour, dix ans qu'un terme a été officiellement mis à l'instruction de l'affaire Godard. En septembre 2012, le parquet décidait de clore le dossier une bonne fois pour toutes. Le juge d'instruction chargé d'enquêter sur la disparition de la famille, pour laquelle le père était recherché pour homicide volontaire, rendait une ordonnance de non-lieu. Le parquet relevait alors, selon les termes du procureur de la République, que "même si c'est la piste la plus probable, on ne peut affirmer formellement qu'Yves Godard est l'auteur de l'homicide". Dix ans après la clôture du dossier, qu'en reste-t-il vraiment ? Des interrogations, des pistes restées à ce jour sans réponse et un mystère encore jamais élucidé.

Le fémur du Dr Godard repêché en mer

Une question parmi toutes : retrouvera-t-on un jour les restes du corps de Marie-France Godard, l'épouse du médecin ? Elle est, avec son fils Marius, la seule à ne pas avoir été retrouvée à ce jour. Le fémur du médecin caennais a été repêché en mer, tout comme le crâne de sa fille Camille. Un autre crâne a bien été retrouvé par des pêcheurs dans leurs filets, mais remis à la mer. On ne saura jamais s'il s'agissait des os du petit Marius, autre enfant du couple, mais c'est probable. Une hypothèse jamais confirmée, cependant. Tout comme il n'a jamais pu être établi que l'épouse du médecin se trouvait bien ou pas à bord du bateau, un voilier de neuf mètres, qu'il avait loué et dont on n'a jamais, non plus, retrouvé la trace.

L'avocat de la famille de Marie-France Godard, Me Jean de Mézerac, avance à ce sujet une hypothèse partant du constat qui a été rapporté des douaniers qui avaient contrôlé le navire au large des côtes bretonnes, dans la région de Saint-Brieuc, peu de temps après son départ de Saint-Malo, le 2 septembre : ils auraient entraperçu à bord une housse de planche à voile. Étrange : et si, dit l'avocat, le corps de Marie-France y avait été glissé à l'intérieur ?

Nous avons visité
l'ancienne maison du docteur

C'est l'une des clefs de cette histoire tragique : tout laisse en effet à penser qu'une violente dispute s'est produite entre le mari et la femme, sans doute dans la nuit qui a précédé, en septembre 1999, le départ précipité du médecin caennais à bord de son combi Volkswagen. Le sang retrouvé sur les murs de la maison du couple à Tilly-sur-Seulles, dans la chambre à coucher, fortement imprégné au matelas du lit conjugal ainsi que dans la camionnette, s'est avéré être celui de Marie-France. S'était-elle opposée au départ ? On peut l'imaginer. Était-elle informée de la situation dans laquelle se trouvait son mari, poursuivi par le fisc pour ne pas s'acquitter depuis des mois de ses cotisations sociales ? Que savait-elle de son projet de fuir pour se rendre dans les îles Anglo-Normandes afin de récupérer une partie de son argent dissimulé au fisc ? Mystère et boule de gomme.

Toutes sortes d'hypothèses, dont celle d'un assassinat et d'un règlement de comptes mafieux, tournent en boucle. Avec comme point de départ la petite maison de Tilly-sur-Seulles où s'est nouée une partie du drame. Elle a été réhabitée depuis par plusieurs propriétaires successifs, dont les derniers, un couple de Caennais. Nous avons pu visiter la bâtisse : elle a été rénovée, les murs ont été repeints et l'intérieur entièrement refait. Le jour de notre passage à Tilly, un peintre du dimanche croquait la maison depuis les rives de la Seulles. "Cette maison est aujourd'hui entrée dans notre mémoire collective", dit l'artiste posé derrière son chevalet.

La personnalité du docteur Godard reste une énigme : adepte des médecines douces, il fut un temps proche d'un mouvement sectaire lnvitation à la vie intense, une association fondée par une gourou bretonne originaire des Côtes-d'Armor. L'enquête dévoilera aussi qu'il faisait aussi appel de temps en temps à une amie voyante pour soigner certains de ses patients !
Étrange parcours et mystérieuse affaire.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Disparitions. Le dossier est clos depuis 10 ans, les secrets de l'affaire du Dr Godard