En ce moment : SHOTGUN - GEORGE EZRA Ecouter la radio

F1/GP des Etats-Unis: Verstappen prend la pole position, Hamilton à ses trousses

France-Monde. Le départ du Grand Prix des Etats-Unis de F1 sera palpitant dimanche à Austin (Texas), où Max Verstappen (Red Bull) aura l'avantage de partir en pole position, juste devant Lewis Hamilton (Mercedes), son rival pour la course au titre de champion du monde.

F1/GP des Etats-Unis: Verstappen prend la pole position, Hamilton à ses trousses
Max Verstappen au volant de sa Red Bull (RB16B) lors des qualifications du GP des Etats-UNis sur le circuit des Amériques à Austin, le 23 octobre 2021 - Chris Graythen [Getty/AFP]

Mais le Néerlandais ne devra pas se manquer au feu vert, car Hamilton a prévenu: "Je vais essayer de prendre un bon départ et ensuite il faudra que l'on travaille comme une équipe pour décrocher le meilleur résultat possible".

"Je ne m'inquiète pas de ce qui se passe derrière, je dois juste me concentrer sur moi-même", a néanmoins assuré le Néerlandais de 24 ans, en quête d'une première couronne. Il domine le classement des pilotes, avec seulement six points d'avance sur l'Anglais, déjà sept fois sacré et qui ambitionne de dépasser l'Allemand Michael Schumacher au Panthéon des plus titrés.

Un rien les sépare donc avant cette 16e épreuve du championnat qui en compte 22. D'autant qu'aucun des deux ne lève le pied à l'entame du dernier tiers de la saison, comme cela s'est vu un peu avant l'heure vendredi, lors de la 2e séance d'essais libres.

Lancé à pleine vitesse sur la ligne droite des stands, Verstappen s'est retrouvé presque roue contre roue avec Hamilton, qui ne s'est pas écarté et a le premier pris le virage. Furieux, le Néerlandais a alors lâché un "espèce d'idiot" à l'endroit de l'Anglais, agrémenté d'un majeur tendu.

"Ca fait du bien"

La tension est néanmoins vite retombée samedi. Au fond, rien de mieux que de mettre la pression sur l'autre, en prenant la première place de la grille. Plus que de gonfler son CV, il s'agissait en l'occurrence pour Verstappen, auteur de sa 9e pole cette saison (la 12e de sa carrière), de damer le pion à Hamilton, là où ce dernier a pris l'habitude de régner sur le circuit des Amériques (3 poles, 5 victoires) ces dernières années.

Impérial, le pilote Red Bull a ainsi été le plus rapide pour deux dixièmes de secondes, devançant également, de quelques centièmes, son coéquipier mexicain Sergio Pérez, auteur du 3e chrono après avoir bien cru accrocher la première pole de sa carrière au milieu de la 3e partie des qualifications.

"C'était très excitant sur la piste. En Q3, mon premier tour n'était pas exceptionnel puis dans le dernier il y a eu quelques gouttes. Je ne savais pas si j'allais pouvoir réaliser ce chrono. Finalement ce fut suffisant pour signer la pole. Ça fait du bien, surtout que nous étions très loin au début. Etre 1er et 3e (avec Pérez. ndlr), c'est une performance solide de notre part", s'est-il réjoui.

Bottas pénalisé

Sur les terres Texanes, où Mercedes n'avait plus cédé depuis 2014 en qualifications, signant à chaque fois la pole position, Red Bull a fait preuve d'une montée en puissance après de premiers essais en dedans vendredi, pour réussir à marquer les esprits, même si cela ne l'assure évidemment pas à 100% d'un succès dimanche.

Les Flèches d'argent, qui dominent au classement des constructeurs, avec 36 points d'avance, sont en effet encore largement dans la course, même si Valterri Bottas, qui a réalisé le 4e chrono, a écopé de cinq places de pénalité, pour avoir changé son moteur thermique au-delà du quota autorisé.

Ce qui a profité au Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), qui a lui fini avec le 5e temps, mais partira bien de la deuxième ligne aux côtés de Sergio Pérez.

Côté Français Pierre Gasly (AlphaTauri), auteur du 9e chrono, s'élancera de la 5e ligne, devant Esteban Ocon (Alpine), auteur du 11e temps.

Quant aux anciens champions du monde, Fernando Alonso (Alpine) en 2005 et 2006, et Sebastian Vettel (Aston Martin) en 2010, 2011, 2012 et 2013, ils s'élanceront en fond de grille, tout comme George Russell (Williams), pour avoir aussi opéré un changement de moteur et de divers composants avant les qualifications.

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
F1/GP des Etats-Unis: Verstappen prend la pole position, Hamilton à ses trousses