En ce moment : J'T'EMMENE AU VENT - LOUISE ATTAQUE Ecouter la radio

Manche. Devant les assises après une bagarre meurtrière

Tribunal. Un homme de 31 ans comparaît devant les assises de la Manche du lundi 20 au mercredi 22 septembre pour avoir tué un homme de 28 ans à coups de poing et de pied, en septembre 2017, à Agneaux. Il risque 15 ans de prison.

Manche. Devant les assises après une bagarre meurtrière
Pendant trois jours, du lundi 20 au mercredi 22 septembre, un homme de 31 ans doit être jugé devant la cour d'assises de la Manche.

La victime avait passé 10 jours dans le coma avant de succomber à ses blessures à l'hôpital. Un homme de 31 ans devra répondre de sa mort, quatre ans après les faits, devant la cour d'assises de la Manche, à Coutances, du lundi 20 au mercredi 22 septembre. L'accusé est jugé pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. En cette soirée du 23 septembre 2017, au cours d'une soirée sur fond d'alcool dans un appartement d'Agneaux, près de Saint-Lô, la victime et l'accusé, qui se connaissaient depuis la fin de l'adolescence, avaient fini, pour des raisons encore obscures, par se bagarrer. Le premier avait asséné un coup de cutter au second qui avait répondu par de nombreux coups de poing et de pieds à la tête de son adversaire. Des coups qui allaient donc s'avérer mortels.

Déjà condamné à 18 reprises, le mis en cause avait été placé en détention provisoire avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire. Il encourt 20 ans de réclusion criminelle. Le verdict est attendu dans la soirée du mercredi 22 septembre.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Manche. Devant les assises après une bagarre meurtrière