En ce moment : LOVE UNDER PRESSURE - JAMES BLUNT Ecouter la radio

Caen. Mathis Jouanneau : dix ans de mystère

Faits Divers. Mathis Jouanneau a disparu à l'âge de 8 ans, le 4 septembre 2011, avec son père, Sylvain Jouanneau, qui a été condamné à 20 ans de prison pour enlèvement et séquestration.

Caen. Mathis Jouanneau : dix ans de mystère
Nathalie Barré, la maman de Mathis, ne perd pas espoir de retrouver son fils. - Raphaëlle Simonnot

Le 4 juin 2015, Sylvain Jouanneau était condamné à 20 ans de prison par les jurés des assises du Calvados pour la séquestration et l'enlèvement de son fils Mathis, 8 ans. Cette affaire judiciaire a fait grand bruit à l'époque et continue de susciter de nombreux questionnements. À Caen, quatre ans plus tôt, "Mathis devait retourner chez son père en droit de visite et d'hébergement", confie Nathalie Barré, la mère de Mathis, divorcée du père de l'enfant. Le dimanche 4 septembre 2011 au soir, son père ne ramène pas Mathis chez sa mère. Nathalie Barré s'est donc rendue au commissariat de police et a signalé sa disparition. "Comme il avait un droit de visite, l'alerte enlèvement n'a pas été déclenchée." Lors des premiers jours de recherche, "la police a d'abord géolocalisé son téléphone. Il s'avérait qu'on suivait une voiture La Poste puisqu'il avait posté son téléphone." Après trois mois de cavale, le 9 décembre, Sylvain Jouanneau, est interpellé, seul, près d'Avignon. Il est passé devant la juge d'instruction, "mais n'a jamais rien voulu dire".

Longue procédure judiciaire

Le 1er juin 2015, le procès s'ouvre. Sylvain Jouanneau, 41 ans, comparaît devant les assises du Calvados pour l'enlèvement et la séquestration de son fils, Mathis.

"Dès le début, il n'a jamais rien
voulu dire"

Le 4 juin, le verdict tombe. Sylvain Jouanneau est condamné à 20 ans de prison, cinq ans de suivi sociojudiciaire, avec injonction de soins. La peine est conforme à celle réclamée par l'avocat général Pascal Chaux. "Sylvain Jouanneau a écopé de 20 ans de prison ferme pour enlèvement et séquestration. Il a toujours nié avoir fait du mal à son fils", indique Véronique Dumillière-Badache, qui était l'avocate de Sylvain Jouanneau. Ce dernier devait également verser 216 000 euros de dommages et intérêts à Nathalie Barré, son ex-femme. Il avait fait appel de cette décision. En décembre 2016, la cour d'appel de Caen a confirmé le montant des dommages et intérêts.

Sylvain Jouanneau est actuellement en détention au Val-de-Reuil, dans le département de l'Eure. "Un dossier est toujours en cours pour homicide volontaire contre X", explique Véronique Demillière-Badache. Dans cette nouvelle instruction en cours, Sylvain Jouanneau avait décidé de se constituer partie civile.
En février 2019, le juge d'instruction ayant décidé de rendre irrecevable cette demande, Sylvain Jouanneau avait fait appel. En octobre de la même année, la cour d'appel de Caen a rejeté la demande du père de Mathis.

À la même période, Nathalie Barré a diffusé sur la page Facebook du comité de soutien à son fils un portrait vieilli de Mathis, qui aurait 16 ans. "C'est avec une grande émotion que je publie le portait vieilli de Mathis. Il a maintenant 16 ans, partagez en nombre ce portrait sur les réseaux", avait-elle demandé sur le réseau social, pour tenter, encore et toujours, de retrouver son fils, disparu depuis 10 ans.

Une nouvelle procureure

Arrivée en mars 2020, Amélie Cladière, la procureure de la République de Caen, a récupéré un dossier éminemment complexe au tribunal judiciaire. Celui de la disparition de Mathis Jouanneau. L'ancienne procureure, Catherine Denis, avait été la première à suivre l'affaire en septembre 2011. "Je suis arrivée après que Sylvain Jouanneau a été jugé et condamné à vingt ans de prison", indique Amélie Cladière. Depuis, se sont suivies des centaines d'heures de lecture et d'analyse. "Ce dossier était en haut de la liste à mon arrivée. Le travail est minutieux et nécessite de bien connaître le dossier. Quand une nouvelle personne entre dans l'enquête, il doit en prendre connaissance pour ne rien laisser passer."

Pour l'heure, impossible de savoir où se trouve Mathis. Une enquête est en cours pour homicide volontaire contre X (lire ci-dessus). Si la procureure de la République de Caen ne peut s'étendre sur le sujet, elle affirme que "les investigations se poursuivent tant que l'enfant n'a pas été vu. Il faut explorer toutes les pistes. J'ai rencontré plusieurs enquêteurs du Service régional de police judiciaire (SRPJ) et de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). Cette enquête mobilise beaucoup d'énergie." Qualifié "d'extraordinairement complexe", le dossier en cours est "douloureux car peut-être que quelqu'un sait où est Mathis mais ne dit rien".

"L'amour que porte Sylvain Jouanneau à son fils ne peut être mis en cause"

Véronique Demillière-Badache était l'avocate de père de Mathis, Sylvain Jouanneau, depuis le début de l'affaire. Elle n'a plus de nouvelles de son client depuis deux ans. Le dernier échange par courrier remonte au 1er octobre 2019.

Pourquoi Sylvain Jouanneau n'a-t-il jamais parlé en dix ans ?

"Mon client a estimé qu'il ne pouvait pas se défendre. Il ne veut rien devoir à la justice qui, pour lui, 'l'a privé de son fils'. Sylvain Jouanneau m'a toujours dit : 'Je veux qu'on dise la vérité sur toute l'histoire.' Il attend désormais la fin de sa peine. S'il n'avait pas été incarcéré, on serait peut-être arrivé à quelque chose. C'était le seul moyen."

Avait-il des problèmes psychologiques ?

"Nathalie Barré et Sylvain Jouanneau sont psychorigides tous les deux. Je suis persuadée que le divorce raté (le 10 mai 2007, NDLR) est le nœud du drame. La séparation a été vécue comme une trahison pour le père de Mathis, car il estime que le mariage est un contrat à vie qu'on ne peut pas rompre. Il y a une seule victime : ni le père, ni la mère, mais l'enfant. Sylvain Jouanneau est un homme cultivé, intelligent, mais plein de principes. C'est aussi quelqu'un de fragile psychologiquement. Il n'avait pas beaucoup d'amis."

Y a-t-il un espoir qu'il sorte du silence ?

"Non. Il est à l'isolement depuis 2011. Si Mathis est retrouvé, peut-être qu'il réapparaîtra un jour, je ne sais pas. Sylvain Jouanneau est dans une grande détresse, il ne sait pas ce qu'est devenu son fils. L'amour que Sylvain Jouanneau porte à son fils ne peut être mis en cause."

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Mathis Jouanneau : dix ans de mystère