En ce moment : EVERYTIME I CRY (STRONGER) - AVA MAX Ecouter la radio

Alençon. Conséquence du mauvais temps : le rosé n'a pas eu la cote cet été

Vin. La boisson phare en saison estivale n'a pas connu le même succès que les années précédentes. Le mauvais temps a eu raison de la vente du rosé. Exemple chez un caviste à Alençon.

Publié le 26/08/2021 à 14h09 - Par Sven Geslin
Alençon. Conséquence du mauvais temps : le rosé n'a pas eu la cote cet été
Salarié depuis deux ans aux Caves de la Rotonde à Alençon, Grégoire Maine a constaté une baisse des ventes de rosé cet été.

Selon l'Observatoire mondial du Rosé : "Depuis 2002, la consommation mondiale de rosé progresse en moyenne de presque 1 % par an, et ce depuis maintenant dix-sept ans." Mais avec un été pluvieux où les Français se sont parfois approchés des 10 °C, le vin rosé n'a pas eu la cote cet été. Exemple à Alençon.

Sur la touche

Dans la rue des Filles-Notre-Dame, à quelques pas de la Halle aux Blés, Les Caves de la Rotonde ont constaté un changement d'habitude cette année. Le rosé a, en quelque sorte, été mis sur la touche ! À 24 ans, Grégoire Maine travaille ici depuis deux ans. Si, pour l'heure, il ne peut pas encore chiffrer la baisse des ventes de cet alcool, c'est la première fois qu'il constate une telle variation. "Habituellement, on commence à en vendre pas mal à partir du mois d'avril. Mais là, ça a commencé bien plus tard." Pour éviter de subir les conséquences financières cet été maussade, le caviste et son patron ont joué la carte de l'anticipation. "Nous avons moins commandé que les années précédentes afin d'éviter les surplus de stock."

Le vin rouge tient bon

Les Caves de la Rotonde ne commercialisent pas seulement du rosé. Vins blancs et vins rouges viennent colorer davantage les rayons. Des produits sur lesquels la boutique a pu se rattraper. "Les vins blancs et rouges ont continué à très bien se vendre cet été", explique Grégoire Maine. Un constat surprenant. Les conséquences du réchauffement ont inversé les tendances et, par conséquent, nos habitudes de consommation. Le caviste n'est pas inquiet pour autant. "Le rosé se conserve quelques années. On espère pouvoir vendre le reste l'été prochain."

Ecoutez ici Grégoire Maine

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
1 commentaires

thierry7827/08/2021 - 11h53

Entre le blé, les pommes, voilà maintenant le rosé. Et pour les glaces, comment ça c'est passé ?

Signaler ce commentaire
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alençon. Conséquence du mauvais temps : le rosé n'a pas eu la cote cet été