En ce moment : DIS-MOI COMMENT TU DANSES - BOULEVARD DES AIRS Ecouter la radio

[Reportage]. Départ en vacances : découvrez les coulisses du péage de Dozulé

Route. La circulation était dense pour le traditionnel week-end de chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens. Mais les intervenants de péage étaient là pour faciliter les départs en vacances comme les retours. Reportage au péage de Dozulé, près de Caen.

[Reportage]. Départ en vacances : découvrez les coulisses du péage de Dozulé
Bourrage de monnayeur, carte bancaire illisible… Agnès Linsey facilite votre passage au péage de Dozulé, sur l'autoroute A 13 près de Caen. - Cassandre Dewaegeneire

Carte bancaire illisible, erreur de voie, bourrage de monnayeur…

Chaque été, les intervenants et assistants de péage font en sorte que vous arriviez en vacances ou en reveniez sans encombres. C'est le cas d'Agnès Linsey, qui fait ce métier depuis cinq ans au péage de Dozulé, sur l'autoroute A 13. "On entretient les voies et le matériel. Et on intervient quand des clients ont des difficultés", explique l'intervenante. Agnès Linsey opère sur les sites isolés, là où il n'y a pas de personnel et où tout est automatisé : "Une centrale nous appelle et on prend la voiture vers Cagny ou Troarn, par exemple."

Huit heures dans une petite cabine au milieu de l'autoroute : c'est le quotidien de Martine Lepape, assistante client péage. - Cassandre Dewaegeneire

De son côté, Martine Lepape passe huit heures dans une petite cabine au milieu de l'autoroute. Elle est assistante client. Elle aide directement les usagers sur place. Une sonnerie retentit dans l'habitacle. Une voix inaudible au bout du fil. Martine Lepape a l'habitude : "Certainement un étranger qui souhaite payer en espèces alors qu'il est dans une voie pour carte bancaire." La plupart du temps, Martine règle le problème à distance. Cette fois-ci, elle se déplace pour libérer le client.

Un métier à risque

Circulation intense et inattention des conducteurs peuvent coûter cher aux employés : "Si le client ne nous regarde pas, on évite de traverser car souvent, il ne regarde pas avant de traverser", insiste Agnès Linsey.

"On a nos petits secrets." Sous le péage, se cache un tunnel. - Cassandre Dewaegeneire

Gilet jaune sur le dos et chaussures de sécurité aux pieds, Agnès Linsey se dirige vers un endroit "secret". Car en dessous du péagen se cache un tunnel. Sous terre, Agnès Linsey passe ainsi de voie en voie en toute sécurité.

Au péage de Dozulé, Agnès Linsey, intervenante, veille sur les routes depuis la tour de contrôle. - Cassandre Dewaegeneire

Les employés de péage ont des yeux partout. D'abord pour leur sécurité, mais également pour anticiper les besoins des usagers et ainsi éviter les ralentissements. Agnès Linsey et Martine Lepape, vigies d'autoroute, veillent. Passant de 2 000 à 4 500, deux fois plus de véhicules sont passés lors du week-end de chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens au niveau de ce péage.

Reportage au péage de Dozulé

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Reportage]. Départ en vacances : découvrez les coulisses du péage de Dozulé