En ce moment : LOVE UNDER PRESSURE - JAMES BLUNT Ecouter la radio

Rouen. Arnaud Héroult veut partager son amour du bon café

Restaurant. Avec son vélo triporteur, Arnaud Héroult va circuler dans les rues  de Rouen pour faire découvrir le vrai goût du café.

Publié le 25/08/2021 à 10h00 - Par Amaury Tremblay
Rouen. Arnaud Héroult veut partager son amour du bon café
Après de nombreux séjours à l'étranger, Arnaud Héroult s'est installé à Rouen il y a deux ans pour faire découvrir aux habitants sa passion du café.

Il y a quelques années encore, jusqu'à ses 18 ans, Arnaud Héroult n'aimait pas le café. Il n'en buvait pas du tout et avait en horreur son amertume. "J'ai commencé à en prendre seulement en travaillant en restaurant, avec les collègues, en équipe. Je le buvais mais je ne le savourais pas", explique ce Normand, originaire du Bessin, qui est venu s'installer à Rouen il y a deux ans. C'est en s'expatriant pendant une dizaine d'années pour ses études en biologie et dans le commerce qu'il se prend de passion pour le café. "J'ai pris goût aux voyages pour mes études car je ne trouvais pas ce que je voulais en France, raconte Arnaud Héroult. À Singapour, j'ai alors découvert le café de spécialité, c'est-à-dire avec une bonne saveur avec des grains sans amertume, acidulé et sucré naturellement. J'y ai tout de suite pris goût et c'est même devenu petit à petit une obsession !"

Le temps passe et les séjours à l'étranger se multiplient à Stockholm puis à Londres mais cet amour du café lui reste en tête : "Je me disais que j'avais envie d'en faire quelque chose et de partager cette passion du café de spécialité." C'est en revenant en France qu'il concrétise son idée et fait de sa passion son futur métier. "Ici, nous avons des nombreuses saveurs pour le vin et le fromage mais nous nous sommes habitués à ce même goût de café que l'on connaît depuis 50 ans ! Nous sommes restés sur nos traditions", sourit le trentenaire. La plupart du temps, le café qui est servi "provient de grains récoltés en Amérique du Sud ou au Vietnam et c'est le moins cher", souligne le spécialiste qui préfère, par exemple, le café venu d'Éthiopie "qui est plus naturel même si son goût peut paraître bizarre pour certains".

Des saveurs "totalement incroyables"

C'est avec une réelle passion qu'Arnaud Héroult parle de ces précieux grains, de leur torréfaction et des techniques pour le servir. Attablé en terrasse d'un de ses cafés préférés de Rouen, il n'hésite pas, encore aujourd'hui, à poser à la serveuse toutes sortes de questions sur la confection de la précieuse boisson. "Au début, je me demandais ce que le barista mettait dans le café pour qu'il soit si bon. En fait, c'est juste parce que les grains sont frais, les terroirs ressortent et on peut avoir des goûts de fruits, de viande fumée. C'est totalement incroyable, des fois ça plaît et des fois non !" Arnaud Héroult s'est ainsi installé à Rouen car "il y a un vrai marché ici sur le café de spécialité avec quatre adresses reconnues et deux torréfacteurs", indique-t-il en espérant que son projet de servir du bon café avec un vélo triporteur rencontre le succès auprès des Rouennais.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Arnaud Héroult veut partager son amour du bon café