En ce moment : MIDDLE OF THE NIGHT - ELLEY DUHE Ecouter la radio

Rouen. Abbatiale Saint-Ouen : la ferme du transept nord a quitté son sommet

Patrimoine. En avril dernier, la Ville de Rouen avait présenté son projet de restauration de l'abbatiale Saint-Ouen, un édifice historique connu pour ses impressionnantes proportions.

Rouen. Abbatiale Saint-Ouen : la ferme du transept nord a quitté son sommet
La restauration du bras nord de transept de l'abbatiale constitue la première étape des travaux, l'objectif étant de redonner au toit du monument son étanchéité.

Jeudi 17 juin, dans les jardins de l'hôtel de ville de Rouen, tous les regards étaient tournés vers le ciel. Située à une quarantaine de mètres au-dessus du sol, la ferme du transept nord de l'abbatiale Saint-Ouen a effectué une descente vertigineuse, suspendue à une grue, afin que les charpentiers procèdent à son désassemblage. "La ferme est une structure triangulaire qui permet de supporter le toit de l'abbatiale, explique Charlotte Hubert, architecte en chef des Monuments historiques. La toiture avait déjà connu des travaux en 1960, mais le bras nord de transept n'avait pas été restauré. Le bois actuel de la ferme date du XIVe siècle."

•  Lire aussi : [Photos] Rouen. Des rénovations hors normes débutent sur le joyau Saint-Ouen

Un chantier de plusieurs années

En raison de son piètre état, cette partie de la charpente fait l'objet de la première phase d'un chantier ambitieux, estimé à 25 millions d'euros. Si certaines pièces de la ferme vont être remises en état, d'autres seront totalement remplacées. Il est prévu qu'elle regagne le sommet de l'abbatiale Saint-Ouen à l'automne prochain. Les travaux de restauration de ce joyau normand devraient durer jusqu'en 2024.

Benoit Eliot est le gérant d'Octopus, un organisme qui accompagne les entreprises dans la valorisation du patrimoine. Mandaté par la Ville de Rouen, Octopus a développé une représentation 3D du chantier : "Tous les Rouennais peuvent se promener virtuellement dans l'abbatiale pour se rendre compte de l'ampleur des travaux", indique-t-il. Ce dispositif innovant s'ancre dans une démarche participative très caractéristique de ce projet, comme l'explique Marie-Andrée Malleville, adjointe au maire en charge de la Culture : "L'objectif est de faire vivre ce chantier. Des loges vont être installées prochainement pour permettre de découvrir chaque artisan à l'œuvre, en temps réels."

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Abbatiale Saint-Ouen : la ferme du transept nord a quitté son sommet