En ce moment : TOOK TOOK - CATS ON TREES Ecouter la radio

Justice. L'ancien attaquant du SM Caen Youssef El Arabi condamné à un an de prison ferme

Violence. L'ancien joueur du SM Caen Youssef El Arabi, a été condamné, mercredi 19 mai, à un an de prison ferme par le tribunal correctionnel de Montpellier pour des violences sur mineurs.

Justice. L'ancien attaquant du SM Caen Youssef El Arabi condamné à un an de prison ferme
Natif du Calvados, Youssef El Arabi (à gauche) a été formé au SM Caen à la fin des années 2000. Ici sous les couleurs d'Hérouville en futsal. Photo d'archives.

L'ex-attaquant du SM Caen, Youssef El Arabi, a été condamné mercredi 19 mai à une amende de 3 000 € et trois ans de prison dont un an ferme par le tribunal correctionnel de Montpellier pour violence sur mineurs, comme le relatent nos confrères de So Foot. Deux des frères et un des beaux-frères du joueur ont aussi comparu. En 2017, alors que la famille de Youssef El Arabi fêtait la fin du Ramadan, deux mineurs avaient jeté des bouteilles en verre sur la terrasse de leur maison. Ils auraient ensuite été passés à tabac par le joueur et des membres de sa famille. La peine pourrait être aménagée. Né à Caen, l'attaquant de 34 ans avait été formé au Stade Malherbe avant d'évoluer, entre autres, à Grenade. Il évolue à l'Olympiakos (Grèce) depuis 2019.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Justice. L'ancien attaquant du SM Caen Youssef El Arabi condamné à un an de prison ferme