En ce moment : GOODBYE - LP Ecouter la radio

[Vidéo] Normandie. Dans les coulisses d'Amazon près de Rouen

Economie, Entreprise. Ouvert depuis le 23 octobre à Saint-Étienne-du-Rouvray, le site de livraison Amazon Logistics nous a ouvert ses portes.

[Vidéo] Normandie. Dans les coulisses d'Amazon près de Rouen
Les colis arrivent dans la nuit par camions puis ils sont disposés sur un tapis pour être orientés vers le bon lieu de distribution selon les adresses des clients, essentiellement à Rouen mais aussi à Caen, Le Havre et même Mantes-la-Jolie.

Il faut le trouver, le site d'Amazon Logistics qui s'est installé, le 23 octobre dernier, dans les murs laissés vides en 2018 par l'entreprise de papier toilette Essity à Saint-Étienne-du-Rouvray. Au bout d'une petite rue de la zone industrielle, le logo du géant américain de l'e-commerce s'affiche. Ce site spécialisé dans la livraison, à distinguer des entrepôts de stockage des marchandises (comme le projet qui pourrait voir le jour à Petit-Couronne), est pour l'instant le seul en Normandie. Il vient compléter, voire remplacer, les livraisons de colis Amazon effectuées jusqu'à présent par La Poste, Colis Privé ou UPS par exemple.

Une dizaine de milliers de colis à livrer

Avec ses 17 000 m2, ce site est "le plus grand parmi nos agences de livraison", indique Julie Valette, porte-parole d'Amazon France. C'est dans la nuit que l'activité commence : "On reçoit des palettes de colis de nos centres de distribution via des camions, entre 23 heures et 4 heures du matin", expose le directeur, Benoît Berteau. C'est actuellement la "période basse" pour l'activité, avec "une dizaine de milliers de colis" à livrer chaque jour. Bien loin des 60 000 colis qui ont été traités quotidiennement à l'approche de Noël.

Les salariés du site -ils sont 70 à y travailler en CDI et 30 embauches sont prévues d'ici la fin de l'année- déposent ensuite ces colis sur des tapis pour être scannés et orientés vers des chariots selon leur lieu de distribution. "À partir de 10 h 20, les camions des six prestataires de livraison arrivent sur place", poursuit le directeur. Les premiers à charger sont ceux qui ont une zone de livraison la plus éloignée (allant jusqu'à Caen, Le Havre et Mantes-la-Jolie), mais "75 % des colis sont livrés dans un rayon de 50 km autour de Rouen", complète Benoît Berteau.

Benoît Berteau a pris la direction du site Amazon de Saint-Étienne-du-Rouvray.

140 camionnettes chargées chaque jour

À chaque fois, les chargements se font par vague, selon l'entreprise de livraison. Une mécanique bien rodée où les camionnettes viennent toutes se positionner au même moment pour être remplies de colis en seulement quelques minutes. Elles partent ensuite vers leur lieu de destination selon la feuille de tournée préparée par Amazon. "C'est nous qui leur donnons le 'go' pour partir, la sécurité avant tout", affirme Benoît Berteau. Les autres camionnettes, qui étaient en zone d'attente, prennent alors le relais pour ces chargements qui s'étalent jusqu'à 11 h 45.

Ce sont au total 140 camionnettes, dont certaines sont électriques, qui sont chargées. Des vélos cargo ont été mis en place depuis la mi-janvier pour livrer l'hyper-centre de Rouen. Eux récupèrent leurs colis depuis un petit entrepôt situé à Rouen, afin de leur éviter de venir jusqu'à Saint-Étienne-du-Rouvray.

Des prestataires parfois réticents

"C'est Amazon qui nous a approchés", confie Frédéric Pigassou, le dirigeant et fondateur du groupe G-set et de la structure U.L.S. qui livre les colis Amazon dans Rouen et les communes alentour. Ce n'était pourtant, au départ, pas une évidence pour ce dirigeant d'entreprise qui indique avoir refusé à trois reprises de travailler avec le géant américain.

Placés dans des chariots selon les lieux de destination, les prestataires de livraison embarquent les colis dans leur véhicule pour les distribuer selon la tournée établie par Amazon.

"C'était une grosse progression pour nous, se remémore Frédéric Pigassou. En termes de gestion, ce n'était pas très simple à absorber, mais aujourd'hui, Amazon accompagne ses partenaires." Environ 70 emplois en CDI ont été créés dans le groupe, qui va d'ailleurs déménager, d'ici le 1er mai, du Grand-Quevilly pour rejoindre Saint-Étienne-du-Rouvray.

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Vidéo] Normandie. Dans les coulisses d'Amazon près de Rouen