En ce moment : WHEN YOU'RE GONE - AVRIL LAVIGNE Ecouter la radio

CHU de Rouen. Un instant de repos pour les soignants

Santé. Une dizaine d'ostéopathes offrent des soins pour le personnel soignant du CHU, fortement mobilisé face à la Covid-19.

CHU de Rouen. Un instant de repos pour les soignants
Pendant une quarantaine de minutes, Aline Adam prodigue un traitement d'ostéopathie permettant de soulager les douleurs ressenties par Mama-Thillo Dia, aide-soignante de nuit au CHU de Rouen.

Des douleurs au dos, dans la nuque ou dans les jambes. Depuis près de deux mois, le personnel soignant du CHU de Rouen, mobilisé notamment contre la Covid-19, bénéficie de soins gratuits proposés par une dizaine d'ostéopathes. À l'initiative, Aline Adam, qui exerce à Bihorel : "L'idée était d'apporter notre soutien, alors que, pendant le premier confinement, tout le monde applaudissait le personnel. Là, avec la deuxième vague, nous voulions donner du sens à ces actions en offrant des soins." La direction du CHU a donné son accord pour l'organisation de ces séances au sein même de l'établissement, dans le nouveau bâtiment Robec.

Des gestes parfois répétitifs

Ces soins sont bienvenus pour Mama-Thillo Dia, aide-soignante de nuit, qui souffre du dos. "Je suis grande et ça ne m'était jamais arrivé jusqu'à présent, ce sont plutôt les genoux d'habitude, raconte la jeune femme à Aline Adam. Mais là, nous avons eu de nombreux patients Covid, avec souvent des personnes imposantes qu'il fallait remonter dans le lit." Cet entretien de quelques minutes permet de cerner le problème, puis des soins sont prodigués pendant une trentaine de minutes. L'ostéopathe réalise différents mouvements avec l'aide-soignante, afin de soulager les douleurs. Aline Adam décèle ainsi des gestes répétitifs exercés par Mama-Thillo Dia. "Vous vous positionnez toujours du même côté du lit ?", demande-t-elle. "Oui c'est vrai, je me mets toujours à gauche et l'infirmière à droite, à côté du respirateur", reconnaît ainsi l'aide-soignante. À la fin de la séance, des exercices à faire à domicile sont conseillés et Mama-Thillo Dia compte poursuivre des séances avec un ostéopathe près de chez elle.

"L'ostéopathie a tout son rôle dans ces cas-là, il s'agit de dénouer les tensions, de retrouver de la mobilité là où il y a eu beaucoup de contraintes, pour permettre au corps de récupérer et de retrouver la pleine capacité de ses moyens", indique Aline Adam. C'est le cas aussi pour Valérie Vanhulst, aide-soignante en chirurgie ambulatoire, qui souffre de douleurs en haut du dos. Elle avait déjà consulté un ostéopathe en fin d'année pour d'autres douleurs et s'est montrée intéressée en apprenant que ces soins étaient proposés gratuitement au CHU. "C'est sympa, c'est une bonne idée", réagit Valérie Vanhulst.

Un entretien de quelques minutes précède les soins pour déterminer le type de douleur et les causes probables.

La fatigue s'installe chez certains

"Il y a la fatigue aussi qui s'installe, ça fait 8-9 mois qu'il n'y a pas eu de répit pour le personnel soignant. C'est un peu dur à gérer dans le temps et ils ont moins l'occasion de faire du sport", poursuit Aline Adam. Certains se sont rendus ainsi, pour la première fois, chez l'ostéopathe : "L'accueil est toujours chaleureux et tout le monde est content des soins que l'on propose."

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
CHU de Rouen. Un instant de repos pour les soignants