En ce moment : DIS MOI ENCORE QUE TU M'AIMES - GAETAN ROUSSEL Ecouter la radio

Seine-Maritime. Une nouvelle association pour écouter ceux qui sont en souffrance

Psychologie. L'association Astrée vient d'ouvrir sa première antenne en Seine-Maritime, dans l'agglomération rouennaise. Avec des bénévoles, elle propose de l'écoute pour tous ceux qui en ont besoin, qu'ils soient seuls, déprimés ou en difficulté.

Seine-Maritime. Une nouvelle association pour écouter ceux qui sont en souffrance
L'association Astrée a ouvert une antenne dans l'agglomération rouennaise et propose de l'écoute à ceux qui en ont besoin.

Anxiété, dépression, solitude… Le confinement accentue les détresses psychologiques. Pour venir en aide à ceux qui en ont besoin, aussi bien pendant cette période que pendant toute l'année, l'association Astrée a ouvert sa première antenne en Seine-Maritime, dans l'agglomération rouennaise. Elle propose de l'écoute pour toute personne qui en ressent le besoin.

Accompagner les personnes

"Ça peut être une femme qui élève ses enfants et qui n'a aucun contact avec des adultes, quelqu'un qui a perdu son conjoint ou son travail, un jeune qui arrive dans une nouvelle ville", énumère Fabienne Beausoleil, l'une des bénévoles de l'association à Rouen. Il ne s'agit pas "de leur trouver une solution", mais "de les aider à trouver la solution" à travers les échanges entre le bénévole et la personne aidée. Cette écoute peut durer "trois mois, six mois, un an… jusqu'à ce que la personne se sente bien", poursuit Fabienne Beausoleil.

Fabienne Beausoleil

Ce qui distingue l'association Astrée d'autres structures, "c'est que le même bénévole va suivre tout au long de cette période la personne aidée". Les échanges vont avoir lieu régulièrement, 1 heure ou 1 h 30 par semaine, et de préférence avec des rencontres physiques, sauf pendant la période de confinement où les conversations se font par téléphone ou par visioconférence.

Trouver des bénévoles

Malgré son lancement récent à Rouen, l'association enregistre déjà de nombreuses sollicitations et a donc besoin de bénévoles. "Nous ne sommes pas des professionnels dans le sens où nous ne sommes pas médecins ou psychologues, mais les bénévoles ont tous un référent avec qui ils peuvent revoir certaines choses", indique Fabienne Beausoleil. Une formation est notamment dispensée et un suivi régulier est mis en place la première année.

Fabienne Beausoleil

"Nous avons besoin de personnes qui savent écouter, qui sont prêtes à aider les autres d'une manière très ouverte", précise Fabienne Beausoleil, des bénévoles qui ont un peu de temps à consacrer dans la semaine à cette activité…

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Seine-Maritime. Une nouvelle association pour écouter ceux qui sont en souffrance