En ce moment : TON NOM - AMEL BENT Ecouter la radio

Normandie. Quatrième parc éolien en mer : le bilan du débat public

Industrie. Le bilan du débat public concernant le quatrième parc éolien en mer en Normandie a été rendu ce jeudi 29 octobre.

Normandie. Quatrième parc éolien en mer : le bilan du débat public
Le débat public concernant un quatrième parc éolien en mer au large de la Normandie s'est déroulé du 15 novembre 2019 au 19 août 2020. Les conclusions ont été présentées jeudi 29 octobre.

Le débat public "En mer, en Normandie, de nouvelles éoliennes" s'est clôturé le 19 août 2020. Il s'est déroulé du 15 novembre 2019 au 12 mars 2020, puis du 15 juin au 19 août. Le compte rendu a été rendu public le lundi 19 octobre et Chantal Jouanno, la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), en a présenté le bilan, jeudi 29 octobre au Havre.

Identifier une zone d'implantation

Le débat a porté sur le projet d'un parc éolien en mer au large des côtes de la Manche, d'une puissance de 1 GW. Il s'agira du quatrième après ceux de Fécamp, Le Tréport (Seine-Maritime) et Courseulles-sur-Mer (Calvados). L'objectif était d'aider à identifier une zone d'implantation et de contribuer à éclairer la rédaction du cahier des charges de l'appel d'offres, pour une attribution envisagée en 2021. Le maître d'ouvrage est l'État et RTE (Réseau de transport d'électricité).

Carte des préférences de l'État. - cndp

Le public s'est particulièrement mobilisé lors de ce débat public : 18 325 visiteurs sur le site internet, 13 440 vues de la vidéo de présentation et 5 600 participants et contributeurs. Les équipes du débat ont noté un "contexte critique" du fait de la défiance forte à l'égard des pouvoirs publics, jugés sourds aux conclusions du débat public de Dieppe Le Tréport où il avait été constaté que la zone envisagée était inappropriée. De plus, le calendrier du débat est jugé incompréhensible par les pêcheurs, alors que la question des conséquences du Brexit sur leur activité n'est pas réglée. Les conclusions du débat public mettent en garde le maître d'ouvrage sur plusieurs points.

Rassurer les pêcheurs

Carte des préférences des citoyens. - cndp

En premier lieu, répondre aux interrogations des pêcheurs sur les conséquences du Brexit et la possibilité de pêcher au milieu du parc éolien. Le manque de connaissances scientifiques est également pointé du doigt, alors que les projets d'éolien en mer datent maintenant de dix ans. Le bilan carbone et le coût complet comparé aux énergies nucléaires et renouvelables classiques demeurent depuis plus de dix ans sans réponse consensuelle de la part des pouvoirs publics.

Une décision avant le 19 janvier 2021

Le maître d'ouvrage, s'il juge opportun de poursuivre ce projet et de lancer la procédure de mise en concurrence, dispose désormais d'une cartographie associée à des recommandations et des attentes précises en fonction des zones. L'État et RTE ont maintenant jusqu'au 19 janvier 2021 pour prendre une décision et indiquer s'ils souhaitent poursuivre le projet.

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Normandie. Quatrième parc éolien en mer : le bilan du débat public