En ce moment : BEAUTIFUL JAMES - PLACEBO Ecouter la radio

[Vidéo] Orne. Plan de relance : ce doit être "un choc", pour la ministre Amélie de Montchalin

Politique. La ministre de la Transformation et de la fonction publique Amélie de Montchalin était dans l'Orne jeudi 24 septembre.

[Vidéo] Orne. Plan de relance : ce doit être "un choc", pour la ministre Amélie de Montchalin
La Ministre Amélie de Montchalin était en visite dans l'Orne ce jeudi 24 septembre. - Tweet Ph Van Hoorne

Il reste un peu plus de trois mois pour mettre en place le Plan de relance qui sera effectif au 1er janvier 2021. La ministre de la Transformation et de la fonction publique Amélie de Montchalin a passé la journée de jeudi 24 septembre dans l'Orne. Le matin à L'Aigle, l'après-midi à Alençon.

En juillet dernier, le président de la République avait annoncé la création de 100 000 nouveaux contrats de service civique dans les six prochains mois. C'est dans la dynamique d'Emmanuel Macron que la ministre s'est d'abord rendue à l'Espace France-Services de L'Aigle, pour évoquer les questions de l'apprentissage et du service civique dans la fonction publique. Cette visite s'est terminée par une table ronde "apprentissage et service civique", un moment d'échanges sur le parcours des jeunes en apprentissage et en service civique dans la fonction publique. La ministre est revenue sur "l'importance de se mobiliser localement pour proposer davantage de missions aux jeunes, chaque année toujours plus nombreux à s'engager".

Ecoutez ici Amélie de Montchalin:

Le gouvernement a lancé le Plan de relance le 3 septembre, pour 100 milliards d'euros. Il s'agit de redresser l'économie et "faire la France de demain". L'après-midi de la visite ministérielle a été consacré au pilotage de ce Plan de relance sur le terrain autour de la préfète, avec une table ronde présidée par la ministre en préfecture de l'Orne à Alençon, en présence de tous les chefs des services de l'État dans l'Orne.

Il faut réussir à coordonner les différents services de l'État avec les collectivités et avec les entreprises, "pour aller vite sur des projets matures", affirme la ministre. Amélie de Montchalin explique que "avant de dépenser des milliards, il faut que l'on s'organise, ce sera l'essentiel des prochaines semaines". Par exemple dans l'Orne, le secteur de pointe automobile pourrait bénéficier de ce Plan de relance. Mais "ce Plan de relance concerne tous les territoires, à toutes les échelles".

Ecoutez ici Amélie de Montchalin:

L'objectif pour la ministre est "de faire émerger les projets stratégiques, opérationnels, pour engager des dépenses rapides dans des secteurs qui transformeront durablement le département de l'Orne". Dans l'intitulé de la fonction de la ministre figure le mot "transformation". Amélie de Montchalin affiche une claire volonté de lever les freins de l'État, de changer les habitudes de travail, de transférer les décisions sur le terrain.

Ecoutez ici Amélie de Montchalin:

Le Plan de relance sera déployé le 1er janvier 2021. Pour la ministre, l'objectif est alors "un travail de suivi individualisé avec les porteurs de projets". L'objectif est ambitieux : bâtir la France de 2030.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Vidéo] Orne. Plan de relance : ce doit être "un choc", pour la ministre Amélie de Montchalin