En ce moment : THE REASON - HOOBASTANK Ecouter la radio

Orne. L'eau est impropre à la consommation dans quatre communes

Santé. Depuis mardi 11 août, l'eau du robinet ne doit pas être consommée dans 4 communes autour du Merlerault (Orne).

Orne. L'eau est impropre à la consommation dans quatre communes
L'eau ne peut être utilisée pour des usages alimentaires dans quatre communes de l'Orne depuis le mardi 11 août.

En raison des fortes chaleurs et en l'absence de précipitations, la préfecture de l'Orne et l'Agence Régionale de Santé de Normandie informent que la qualité de l'eau fournie par le Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau Potable du Merlerault est susceptible d'être impropre à la consommation et de présenter des risques pour la sécurité sanitaire.

La préfète de l'Orne a pris un arrêté qui interdit la consommation d'eau pour usages alimentaires sur le secteur alimenté en eau par le captage "Moulin de Feugerou", sur les communes de Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe, Planches, Mahéru (quelques hameaux), Echauffour (hameau "La Farcière"). Cette eau ne doit pas être utilisée pour les usages alimentaires, la boisson, le lavage des dents, la toilette des nourrissons, la préparation des aliments, des boissons chaudes et des glaçons. L'eau du robinet reste utilisable pour les autres usages (toilette, douche, WC). Les abonnés sont directement informés par les collectivités ou l'exploitant qui organisent la mise à disposition de l'eau embouteillée.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Orne. L'eau est impropre à la consommation dans quatre communes