En ce moment : Man Down - RIHANNA Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Reprise des négociations entre Etats-Unis et talibans à Doha, selon une source américaine

Les Etats-Unis ont repris samedi leurs négociations avec les talibans au Qatar, a déclaré une source américaine, trois mois après que le président Donald Trump a arrêté les efforts diplomatiques visant à mettre un terme à 18 ans de guerre en Afghanistan.

Reprise des négociations entre Etats-Unis et talibans à Doha, selon une source américaine
Une photo prise le 8 juillet 2019 montre l'émissaire américain chargé des négociations avec les insurgés afghans, Zalmay Khalilzad, lors de pourparlers à Doha, la capitale du Qatar - KARIM JAAFAR [AFP]

"Les Etats-Unis ont rejoint les discussions aujourd'hui à Doha. Elles seront centrées sur la réduction des violences pour mener à des négociations interafghanes et à un cessez-le-feu", a indiqué cette source proche du dossier.

Le département d'Etat américain avait annoncé mercredi que l'émissaire américain chargé des négociations avec les insurgés afghans, Zalmay Khalilzad, se rendrait à une date non précisée à Doha pour "reprendre les discussions avec les talibans".

L'ambassadeur américain s'était rendu le même jour à Kaboul pour rencontrer le président Ashraf Ghani et d'autres responsables.

Le 7 septembre, Donald Trump, qui a promis de "mettre fin aux guerres sans fin" et a fortiori au conflit afghan, le plus long de l'histoire des Etats-Unis, avait rompu les discussions directes et inédites menées depuis un an par M. Khalilzad, qui semblaient sur le point d'aboutir à un accord.

Il avait par la même occasion annulé une invitation faite secrètement aux chefs des talibans à venir le rencontrer, en invoquant la mort d'un soldat américain dans un énième attentat des insurgés à Kaboul.

Après avoir assuré que les pourparlers étaient "morts et enterrés", il avait toutefois semblé assouplir sa position en laissant la porte ouverte au dialogue si les talibans mettaient fin à leurs attaques.

Des contacts informels avaient ensuite été évoqués, mais jamais confirmés officiellement.

Le 28 novembre, en Afghanistan pour soutenir ses troupes lors de la fête de Thanksgiving, le président américain avait finalement annoncé la reprise des négociations.

"Ca va sûrement marcher"

"Les talibans veulent un accord, et nous les rencontrons. Nous leur disons qu'il faut un cessez-le-feu, ils ne voulaient pas de cessez-le-feu, et maintenant ils veulent un cessez-le-feu", avait-il déclaré. "Je pense que ça va sûrement marcher comme ça."

Le projet d'accord quasiment scellé début septembre prévoyait un début de retrait progressif des 13.000 à 14.000 soldats américains, principale revendication des talibans.

En échange, ces derniers devaient s'engager à ne plus jamais laisser des "terroristes" agir depuis l'Afghanistan et à entamer un dialogue inédit avec le gouvernement de Kaboul.

En revanche, seule une "réduction de la violence" était prévue.

L'absence de cessez-le-feu dans pays épuisé par des décennies de conflits était un point particulièrement critiqué et l'accord n'avait pas reçu un franc soutien des autorités afghanes, tenues à l'écart des négociations.

Cette fois, les Américains mettent donc l'accent sur la nécessité d'une trêve, sans que l'on sache si les rebelles y sont prêts.

Comme un préalable pour rétablir la confiance, Zalmay Khalilzad a salué mardi dans un tweet les opérations des talibans contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans la province de Nangarhar, frontalière du Pakistan. Grâce à leur action et à celle des Occidentaux et des forces afghanes, "l'EI a perdu du terrain et des combattants", a-t-il souligné.

Selon un sondage du cercle de réflexion Asia Foundation publié cette semaine aux Etats-Unis, 88,7% des 17.812 Afghans interrogés soutiennent les efforts de paix avec les talibans. Et 64% d'entre eux pensent que la paix est possible, en hausse de dix points sur un an, même si les femmes, dont les droits ont été bafoués lorsque les talibans étaient au pouvoir entre 1996 et 2001, restent plus sceptiques.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble Le Tronquay (14490) 450 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 275€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du lundi 27 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Reprise des négociations entre Etats-Unis et talibans à Doha, selon une source américaine