En ce moment : CARAVANE - RAPHAEL Ecouter la radio

agriculture. Glyphosate :la panne

agriculture. Glyphosate :la panne
Selon un rapport parlementaire, la fin du glyphosate obligerait les agriculteurs à dépenser davantage.

Veut-on réellement appliquer le calendrier prévu de suppression du glyphosate agricole ? Un rapport parlementaire, présenté officiellement mercredi 13 novembre, multiplie les objections : selon lui, la fin du glyphosate obligerait les agriculteurs à dépenser davantage en main-d'œuvre, en carburant, en nouveaux matériels et produits chimiques...

En sortir

Au total, affirme le rapport de façon alarmante, les charges des exploitations seraient alourdies "de 50 à 150 euros l'hectare" par cette réforme. Les opposants au glyphosate - considérant ce produit comme "cancérogène probable" selon l'Organisation mondiale de la santé - affirment que la commission parlementaire "plaide pour le modèle agro-industriel et donne surtout la parole aux plus grands producteurs de céréales". "À seulement un peu plus d'un an de la première échéance, la dynamique du zéro glyphosate n'est pas suffisamment enclenchée", déplore le député Mathieu Orphelin, ex-LREM et proche de Nicolas Hulot. Ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne maintenait, dimanche 10, que le gouvernement "reste résolu à sortir du glyphosate".

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
agriculture. Glyphosate :la panne