En ce moment : CRAZY WHAT LOVE CAN DO (FEAT ELLA ANDERSON) - DAVID GUETTA Ecouter la radio

Rouen. Lubrizol : un robot local pour se débarrasser des fûts

Le mardi 22 octobre 2019, le long travail de triage des fûts endommagés sur le site de Lubrizol a commencé. Une tâche confiée à une entreprise de l'agglomération rouennaise (Seine-Maritime), qui a recours à un robot habituellement utilisé sur des chantiers de démolition.

Rouen. Lubrizol : un robot local pour se débarrasser des fûts
Habituellement, la société PSD se sert de ce robot pour des chantiers de démolition. - PSD

C'est le personnage qui s'apprête à occuper le devant de la scène, pour près de deux mois, sur le site de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime). Mais peu de gens auront l'occasion de le voir à l'œuvre. Et pour cause : le robot Brokk 500, de l'entreprise Perfo Sciage Diamant (PSD) travaillera sous une tente de confinement, pour récupérer et trier les fûts endommagés par le sinistre.

Un robot téléguidé à l'aide de caméras

"Nous avons dû remastériser un robot qui sert habituellement à de la démolition avec des outils comme des marteaux, décrit Julien Cohin, chargé de la communication de cette entreprise qui emploie une trentaine de personnes à La Vaupalière, au nord de l'agglomération. Il nous a bien fallu une semaine et demie de travail : nous avons installé une pince pour manipuler les fûts, mais surtout une caméra GoPro car la particularité, c'est de le commander à distance."

Cette fois, les opérateurs ne pourront pas commander la machine comme ils en ont l'habitude : ils devront se fier à des écrans, à distance. - PSD

À l'aide d'une télécommande assez imposante avec de nombreuses commandes, les opérateurs pourront profiter des images de plusieurs caméras disposées sous la tente pour faciliter une opération qui devrait être longue et fastidieuse, pour traiter quelque 1 300 fûts. D'ailleurs, ce sont des chauffeurs de l'entreprise qui seront chargés du guidage avec des télécommandes. "Pour ce chantier, nous louons le robot et le personnel", poursuit Julien Cohin, dont l'entreprise travaille habituellement, "sur un quart Nord-Ouest du pays, de l'ex Basse-Normandie à l'Ile-de-France."

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Lubrizol : un robot local pour se débarrasser des fûts