En ce moment : BEDS ARE BURNING - MIDNIGHT OIL Ecouter la radio

Caen. [INTERVIEW] Anaïs Bounouar : "le SM Caen est dans le bon tempo"

Caen. [INTERVIEW] Anaïs Bounouar : "le SM Caen est dans le bon tempo"
Anaïs Bounouar, manager de la section féminine du SM Caen.

Anaïs, vous avez pris vos fonctions au SM Caen au 8 avril. Quelles ont été vos missions pour le moment ?

Anaïs Bounouar : "On a organisé plusieurs journées de détection sur l'école de foot, les U18 et les seniors. Au total, il y a eu 250 filles, j'ai été agréablement surprise du niveau de jeu, mais je pense qu'on peut faire beaucoup mieux, car il ne faut pas oublier les 9 000 licenciées dans toute la Normandie. Au niveau de l'encadrement, j'ai eu énormément de candidatures, je suis en train de rencontrer toutes ces personnes pour faire le bon choix".

Le SM Caen est l'un des derniers clubs professionnels à lancer sa section féminine en France. Est-on en retard en Normandie ?

"On n'est pas le dernier car le Stade Rennais n'a toujours pas de section féminine, même si je pense que c'est en pourparlers. Je ne pense pas qu'on soit en retard car on est en plein dans la Coupe du Monde féminine. Le SM Caen a pris le bon chemin et est dans le bon tempo".

    • Lire aussi. Coupe du monde féminine de football au Havre : une affiche et une expo
    • Lire aussi. Football (coupe du monde féminine) : une Rouennaise sélectionnée en Équipe de France

À un mois du lancement de la Coupe du Monde féminine en France, sentez-vous un engouement ?

"Je pense que la Coupe du Monde est clairement en train de faire passer un cap au football féminin. En termes de nombre de licenciées, déjà. Comme pour les Bleus en 1998, il y aura un coup de boost si les filles vont chercher un titre, c'est certain. Si elles s'arrêtent après les phases de poules, il n'y aura pas le même engouement".

Corinne Diacre, la sélectionneuse, a dévoilé la liste des 23 joueuses qui disputeront le mondial. Qu'en pensez-vous ?

"Pour avoir vécu une saison avec Corinne Diacre, je respecte ses choix. Elle a conçu une équipe en ayant fait beaucoup de matchs amicaux pour tester les joueuses. Certaines jeunes ont gagné leur place. Elle a constitué une équipe pour gagner avec un mélange de jeunes et d'anciennes expérimentées. Corinne Diacre a déjà tout prévu sur ses choix et la façon dont gérer ses joueuses. Elle anticipe tout pour essayer d'emmener son équipe en finale".

    • Lire aussi. Les Bleues plus fortes que le Japon, à deux mois du Mondial
    • Lire aussi. Football : le FC Rouen valide sa montée en National 2 !

Quel devra être l'avenir du foot féminin en France et en Normandie après cette compétition ?

"Je n'ai pas du tout peur du résultat de l'équipe de France. Il faudra surfer sur cette vague, pour former et encadrer de jeunes talents et les emmener vers le plus haut niveau".

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. [INTERVIEW] Anaïs Bounouar : "le SM Caen est dans le bon tempo"