En ce moment : Un jour je marierai un ange - Pierre De Maere Ecouter la radio

Le-Havre. La Mission locale du Havre ouvre une boutique à l'espace Coty

Trois jeunes entrepreneurs vont vendre les produits de leur marque dans une boutique de l'espace Coty appartenant à la Mission locale du Havre (Seine-Maritime). Elle a ouvert ses portes lundi 29 avril 2019. Elle doit leur permettre de se lancer dans le monde professionnel.

Le-Havre. La Mission locale du Havre ouvre une boutique à l'espace Coty
Quentin, Bilel et Amanda ont signé un premier contrat de trois mois. - Noémie Lair

Au premier étage de l'espace Coty au Havre (Seine-Maritime), entre les grandes marques de vêtements, de décoration et de bijoux, la boutique de la Mission locale s'est faite une jolie place : 111 mètres carrés de vente et de réserve et une large vitrine.

La boutique a ouvert ses portes au public lundi 29 avril 2019. À l'intérieur, trois jeunes entrepreneurs, de 21 à 25 ans, louent les locaux pour trois mois. Ils y vendent les produits de leur marque ou qu'ils ont acheté chez un fournisseur. Ils sont suivis par le Lab'O, un espace créé par la Mission locale pour accompagner les jeunes dans leur projet. Cette boutique serait une première en France et l'objectif est de donner une visibilité aux jeunes pour les aider à se lancer.

"Ouvrir une boutique seul, c'est un investissement, explique Bilel Ben Tahar, 21 ans, et malheureusement ça peut-être un investissement pour rien parce qu'il y a plein de commerces qui ouvrent et qui ferment." Là, la boutique leur permet de tester leurs produits, leur stratégie commerciale et d'avoir de la visibilité. "C'est un tremplin", souligne-t-il.

"Financièrement, je ne pouvais pas me lancer toute seule"

Le jeune homme propose à la vente sa marque Bol and bio. Il s'agit de recettes de céréales qu'il a lui même concoctées. "J'achète les céréales brutes, je les cuisine pour en faire du müesli ou du granola, c'est bio et made in France", explique-t-il.

Dans la boutique, ses céréales vont côtoyer les vêtements de streetwear de Quentin Vandenhelsken, 25 ans. Pour lui aussi, cette boutique est une belle opportunité : "Au tout début j'étais rien, je m'occupais de ma mère qui était malade, j'avais eu des soucis, confie-t-il. Venant d'un quartier, l'aide pour les jeunes, c'est très difficile mais les grands m'ont dit 'tu as une idée, faut pas passer à côté'". Il est donc allé voir le Lab'O qui l'a aidé à s'organiser.

Idem pour Amanda Lebesne, qui vend du prêt-à-porter féminin et des accessoires. La jeune femme de 23 ans avait déjà son site Internet où elle vend ses produits mais voulait ouvrir son propre magasin. Seulement voilà, "financièrement, je ne pouvais pas me lancer toute seule", explique-t-elle. Tout était compliqué." En discutant avec sa conseillère, elle prend connaissance du Lab'O et du projet de boutique et se lance "c'est une chance énorme pour moi".

Mais tout n'est pas encore gagné. C'est désormais à eux de gérer stocks, caisses, planning et clés. Si tout se passe bien, ils pourront renouveler leur contrat, ou dans le meilleur des cas, ouvrir leur propre boutique. Sinon, il faudra repenser le concept et réessayer.

"Une chance énorme"

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le-Havre. La Mission locale du Havre ouvre une boutique à l'espace Coty