En ce moment : MEMORIES - MAROON 5 Ecouter la radio

Rouen. Condamné pour des violences à la sortie d'un bar de Rouen

Les deux prévenus qui comparaissent devant le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime), jeudi 4 octobre 2018 sont accusés de recel de vol et de violences sur la voie publique.

Rouen. Condamné pour des violences à la sortie d'un bar de Rouen
Condamnés pour recel de vol - Tendance Ouest Rouen

Le vendredi 15 décembre 2017, la police intervient vers deux heures du matin devant un bar du centre de Rouen, appelée par les témoins d'une rixe qui oppose deux individus à la victime. Les policiers la découvrent une plaie saignante au visage. Il décrit ses agresseurs aux policiers et ceux-ci ne tardent pas à les interpeller quelques rues plus loin, sentant l'alcool et tenant des propos incohérents. Ils sont amenés au commissariat et placés en cellule de dégrisement puisque manifestement très alcoolisés, incapables de répondre à une audition. Ils refusent de plus le test de l'éthylomètre. La victime explique qu'on lui a volé son manteau contenant son portefeuille dans le bar où il passait la soirée, et c'est en sortant dans la rue qu'il a aperçu un des deux individus portant son manteau. Il les suit et les interpelle, mais il reçoit deux coups de poing au visage en guise de réponse.

Recel de vol

En garde à vue, les fonctionnaires découvriront dans le manteau le portefeuille et la carte d'identité du plaignant dont les dires sont confirmés par deux témoins de la scène. Il semble que le manteau ait été volé à l'intérieur du bar par un inconnu et récupéré sur le trottoir par les deux prévenus qui se rendent ainsi coupables de recel de vol. "Je n'ai rien à voir dans tout ça", affirme le prévenu au casier judiciaire le plus chargé puisqu'il mentionne 18 condamnations pour vols et violences. La partie civile constate que "le vol est manifeste", et le procureur de la République confirme que "le fait de recel de vol est avéré". En l'absence de défense et après délibération à l'audience du jeudi 4 octobre 2018, le tribunal condamne Rabah Gourai, 35 ans, à six mois de prison ferme et son complice, âgé de 20 ans, à une peine de 105 heures de travail d'intérêt général.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Condamné pour des violences à la sortie d'un bar de Rouen