En ce moment : Imagine - CARBONNE Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

La croissance déçoit et complique l'objectif gouvernemental

Le ralentissement de la croissance s'est confirmé au deuxième trimestre, pénalisée par une consommation affaiblie par la hausse du prix du pétrole et la fiscalité, ce qui complique sérieusement l'objectif gouvernemental d'atteindre 2% de hausse du PIB en 2018.

La croissance déçoit et complique l'objectif gouvernemental
Le ralentissement de la croissance s'est confirmé au deuxième trimestre, indique l'Insee - PHILIPPE HUGUEN [AFP/Archives]

Le coup de mou du début d'année s'est poursuivi d'avril à juin, avec une hausse de seulement 0,2% du Produit intérieur brut (PIB) d'un trimestre à l'autre, une augmentation identique à celle du premier trimestre, après un bond de 0,7% au dernier trimestre de 2017, a indiqué vendredi l'Insee dans sa première estimation.

Ce chiffre est inférieur aux attentes: le 19 juin, l'organisme public tablait encore sur une hausse du PIB de 0,3% au deuxième trimestre par rapport au précédent, tout comme la Banque de France (BdF).

Cette décélération sur la première partie de 2018 intervient après une année 2017 marquée par une croissance de 2,2% (2,3% en données corrigées des jours ouvrés) largement supérieure aux attentes.

Selon l'Insee, l'"acquis de croissance" pour l'année en cours - le niveau que le PIB atteindrait si l'activité stagnait d'ici la fin de l'année - est de 1,3%. L'organisme public prévoit 1,7% de croissance pour 2018, la BdF étant légèrement plus optimiste avec 1,8%, s'attendant à une accélération marquée sur la deuxième partie de l'année.

Après la légère hausse du chômage annoncée mercredi, le dernier chiffre de la croissance n'est pas une bonne nouvelle pour le gouvernement qui pourrait devoir revoir à la baisse son objectif de croissance de 2% pour l'année.

"Ce n'est plus jouable", a affirmé à l'AFP Philippe Waechter, économiste chez Natixis AM. "Pour y parvenir, il faudrait 1% de croissance au troisième et au quatrième trimestre", a-t-il expliqué, tablant sur une croissance annuelle autour de 1,5% seulement.

"L'objectif gouvernemental devient difficilement atteignable", a renchéri Mathieu Plane, économiste à l'OFCE, qui attend toutefois une accélération sur la deuxième partie de l'année.

Consommation en berne

La consommation est la principale responsable de ce coup de mou, les dépenses des ménages ayant fléchi de 0,1% au deuxième trimestre, contre une hausse de 0,2% au premier.

"C'est la vraie faiblesse. La consommation des ménages a été pénalisée par les effets fiscaux au premier trimestre", a assuré M. Waechter, en allusion à la hausse de la CSG et à celle des taxes sur l'essence. Ces mesures, associées à la hausse du pétrole, ont rogné le pouvoir d'achat des Français.

"Il y a un tassement de la croissance partout en Europe, mais en France il est beaucoup plus marqué qu'ailleurs. Il y a un choc spécifique", a ajouté M. Plane, pointant lui aussi du doigt la hausse de la fiscalité du début de l'année.

L'économiste s'attend à une amélioration en fin d'année avec la première réduction de la taxe d'habitation, en vue de sa suppression d'ici 2022 pour 80% des Français, mais qui arrivera trop tardivement pour donner une impulsion déterminante à la croissance en 2018. En octobre, interviendra également la deuxième phase de la suppression des cotisations salariales.

Avec une croissance inférieure aux attentes, "la vraie question devient désormais celle du respect de l'objectif gouvernemental de réduire le déficit à 2,3% cette année", a déclaré M. Waechter, qui pense qu'il restera autour de 2,6%, comme l'année dernière.

Selon lui, la marge de manœuvre de l'exécutif est faible: "Une augmentation des impôts renforcerait les problèmes et des mesures d'économies supplémentaires pourraient aussi affaiblir la demande. Du coup, il faudra laisser le déficit se creuser par rapport aux objectifs", a-t-il assuré.

Contrairement à la consommation, les investissements des entreprises, qui ont bénéficié ces dernières années de nombreuses mesures favorables de la part du gouvernement, ont accéléré avec une hausse de 1,1% d'un trimestre à l'autre, après 0,1% sur les trois premiers mois de l'année.

Le commerce extérieur a en revanche eu un impact négatif de 0,3 point sur le PIB, avec une accélération des importations de 1,7% au deuxième trimestre, contre un recul de 0,3% au premier, qui n'a été que partiellement compensé par un rebond des exportations de 0,6% après avoir cédé 0,4% en début d'année.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Urgent vend maison
Urgent vend maison Ernes (14270) 241 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Jeux : Gagnez votre barbecue à gaz
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
La croissance déçoit et complique l'objectif gouvernemental