Nicolas Bay, le patron du Rassemblement national en Normandie mis en examen

Nicolas Bay, chef de file du Rassemblement national, ex-Front national, en Normandie a été mis en examen dans l'affaire des emplois présumés fictifs du Front national au Parlement européen.

Nicolas Bay, le patron du Rassemblement national en Normandie mis en examen

Nicolas Bay est mis en examen pour "abus de confiance". © Eve Bignon

Par Noémie Lair

L'eurodéputé du Rassemblement national, ex-Front national, Nicolas Bay est mis en examen dans l'affaire des emplois présumés fictifs du Front national au Parlement européen. Celui qui est le patron du RN en Normandie est soupçonné d'abus de confiance.

Il n'est pas le seul Normand à être éclaboussé par cette affaire puisque son attaché parlementaire entre juillet 2014 et janvier 2015, Timothée Houssin, à la tête du Front national dans l'Eure, a été mis en examen le mardi 20 mars 2018 pour "recel d'abus de confiance" dans cette même enquête.

    • À lire aussi. FN : Timothée Houssin mis en examen, "une absurdité" selon Nicolas Bay

Enfin, le garde du corps de Marine Le Pen, Thierry Légier, originaire de Saint-Valéry-en-Caux, rémunéré comme assistant parlementaire est lui aussi mis en examen a appris l'AFP.

"Une instruction à charge"

Huit personnes avaient déjà été mises en examen dans ce dossier, dont le FN lui-même et Marine Le Pen.

Le parti frontiste est soupçonné d'avoir embauché des attachés parlementaires, rémunérés par le Parlement européen, mais qui travaillaient en réalité pour le parti.

"Les juges Claire Thépaut et Renaud Van Ruymbeke ne mènent qu'une instruction à charge à caractère politique, ils mettront en examen tous ceux qu'ils pourront mettre en examen", a réagi auprès de l'AFP la présidente du désormais Rassemblement national.

Avec AFP

TOP NORMANDIE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES