En ce moment : JE DOIS M'EN ALLER - NIAGARA Ecouter la radio

Les Etats-Unis disent avoir déjoué un attentat jihadiste prévu le 4 juillet

La police fédérale américaine a annoncé lundi l'arrestation d'un homme, proche des réseaux d'Al-Qaïda, suspecté de planifier un attentat à Cleveland mercredi, jour de la fête nationale des Etats-Unis.

Les Etats-Unis disent avoir déjoué un attentat jihadiste prévu le 4 juillet
Le siège du FBI à Washington le 3 mai 2013 - Brendan SMIALOWSKI [AFP/Archives]

Demetrius Nathaniel Pitts, qui se fait également appeler Abdur Raheem Rafeeq, a déclaré à un agent infiltré du FBI qu'il voulait tuer des militaires et leurs familles à l'aide d'un véhicule chargé d'explosifs, dans cette ville de l'Etat de l'Ohio.

Le suspect, au casier judiciaire chargé, a été interpellé et écroué dimanche. Il a été inculpé de soutien à une organisation terroriste.

"Son intention était de tuer des soldats et leurs familles", a précisé dans une conférence de presse l'agent spécial du FBI Steve Anthony.

Né aux Etats-Unis, Demetrius Pitts était depuis des mois surveillé par la police fédérale, après avoir publié sur les réseaux sociaux des messages favorables à Al-Qaïda et exprimé son désir de recourir à la violence armée.

"Ses messages sur Facebook étaient franchement inquiétants", a souligné M. Anthony.

Comme beaucoup d'autres villes du pays, Cleveland, située dans la région des Grands Lacs, avait l'intention de procéder mercredi à un tir de feux d'artifice pour le jour de l'Indépendance, qui célèbre la déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Les Etats-Unis disent avoir déjoué un attentat jihadiste prévu le 4 juillet