Rouen Métropole Basket : enfant du club, Félix Michel raccroche

La défaite du lundi 4 juin 2018 contre Fos-sur-Mer était la dernière pour Félix Michel. Le meneur du Rouen Métropole Basket (Seine-Maritime) a annoncé la fin de sa carrière, à 22 ans, pour poursuivre ses études.

Rouen Métropole Basket : enfant du club, Félix Michel raccroche

Félix Michel (ici dans les bras de Benoït Injai) a disputé sa dernière rencontre sous les couleurs du RMB.

Par Aurélien Delavaud

Sa décision était réfléchie et actée depuis des mois. L'émotion de Félix Michel était donc mesurée, le lundi 4 juin 2018, au soir de la fin de saison du Rouen Métropole Basket (Seine-Maritime). À 22 ans, le jeune meneur a annoncé la fin de sa carrière professionnelle, disputée en intégralité sous les couleurs rouennaises, pour poursuivre ses études.

"C'était que du bonheur, je ne sais pas combien de temps je suis resté ici. Je n'ai rien à regretté, j'ai tout donné pour ce club pendant huit ou neuf ans et c'est magnifique de finir là-dessus."

Des études dans l'événementiel

Le manager Michel Veyronnet, le public du Kindarena, ses coéquipiers, son coach Alexandre Ménard… Tous lui ont rendu un bel hommage à la fin de cette dernière particulière, malgré la défaite contre Fos-sur-Mer. Sa décision, Félix Michel l'avait annoncé au club au début de l'année 2018. Ce qui ne l'a pas empêché de défendre ses couleurs jusqu'au bout malgré les concours et les épreuves de BTS.

    • À lire aussi. Renversé par Fos, le Rouen Métropole Basket ne verra pas la finale

"Je passe une dernière épreuve dans quelques jours. Ensuite, je partirai à Lyon pour faire une école dans l'événementiel", explique le jeune homme. Souvent cantonné à un rôle de doublure pour faire souffler l'autre meneur, Ovidijus Varanauskas, il assure ne pas craindre l'après-basket. Et au moment de raccrocher définitivement son maillot floqué du numéro 10, un souvenir plus fort que les autres remonte à la surface. "Je retiendrais un match, et ça n'était même pas avec les pros… C'était le match en N3 pour la montée contre Gravenchon, aux Cotonniers, avec tous mes potes d'enfance !" Une preuve de plus que Félix Michel était bien le joueur d'un seul club.

TOP SPORTS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES