En ce moment : INTO THE GROOVE - MADONNA Ecouter la radio

Alliés. Papanosh et André Minvielle au Trianon

Dans ce nouveau spectacle, le groupe Papanosh retrouve son complice André Minvielle pour un hommage à Jacques Prévert. C'est une invitation à la danse et une ode à la vie dans laquelle il sera possible de se plonger avec délectation vendredi 25 mai 2018 au Trianon, à Sotteville-les-Rouen (Seine-Maritime).

Alliés. Papanosh et André Minvielle au Trianon
André Minvielle présente un spectacle inédit inspiré par l'univers foisonnant de Prévert.

Le groupe rouennais Papanosh retrouve le chanteur à texte André Minvielle pour un nouveau spectacle consacré à Prévert : une forme insolite qui invite à la réflexion et à la danse. André Minvielle répond à nos questions :

Comment avez-vous rencontré le groupe Papanosh ?

"À l'occasion du festival d'Uzeste de la Cie Lubat. Ce festival organisé dans un petit village de Gironde accepte toutes les formes artistiques depuis le débat jusqu'aux musiques d'improvisation. Tout au long de l'année, la Cie Lubat organise de nombreuses manifestations, c'est un véritable bouillon de culture au rayonnement national et international. Trois années successives, Papanosh y a participé et prévoit de revenir à nouveau cette année. On a commencé, Papanosh et moi, à faire danser les gens ensemble en montant un répertoire festif, puis nous avons eu le désir de faire parler Prévert et d'ajouter une forme théâtrale au bal."

Comment avez-vous eu l'idée de vous inspirer de Prévert ?

"C'est grâce à une suggestion du comédien Mohamed Fellag avec qui je collabore de temps en temps, notamment pour Les nuits de Fourvières. Il m'avait conseillé la lecture d'un poème de Prévert Etranges étrangers. Il parle de l'ambiance cosmopolite du Belleville qu'il habite et des gens qu'on a accueillis pour construire la France. C'est un texte qui résonne encore aujourd'hui avec l'actualité. Fellag m'a incité à me réapproprier les textes de Prévert, de les dire et de le chanter à ma façon. J'ai eu l'occasion d'être invité à célébrer l'anniversaire de Prévert au bon vivant à Paris et c'est là que j'ai pu rencontrer ses ayants droit qui m'ont donné l'accord pour continuer à chercher dans les textes de Prévert des choses qui n'avaient pas encore été mises en musique."

Pourquoi la poésie de Prévert vous touche ?

"Prévert parle à tous. Il avait l'idée d'une autre société, ses textes sont parfois très engagés. Je pense en particulier au poème La guerre. Ce texte nous enseigne que l'histoire se répète malheureusement. Il s'était investi en particulier au sein du groupe octobre pour rendre l'art accessible à tous et se produisait avec eux dans des lieux publics et les usines. Ils avaient l'idée de mettre en œuvre une nouvelle forme de théâtre plus improvisée, proche du happening. Mais il aborde aussi des thèmes universels comme l'amour."

Vous vous accompagnez souvent de votre Minvielle à Roue, que faites-vous de cet insolite instrument ?

"C'est un instrument composite qui est maintenant ma marque de fabrique et que j'ai fait faire par un luthier créatif. Il s'inspire de la vielle moyenâgeuse, un instrument né pour l'élite et qui est finalement devenu très populaire. Pour ce spectacle, ma minvielle à roue me permet de projeter des images de collages de Prévert faits de journaux découpés mais aussi des textes manuscrits et la voix est modifiée par des effets de magnéto. La minvielle à roue a trois cordes mais je l'utilise aussi comme percussion. La manivelle permet de ralentir ou d'accélérer le son et l'image. C'est très métaphorique et cela s'apparente à la manivelle des premières caméras."

Comment a été conçu ce spectacle ?

"Papanosh est un groupe de musicien de bal et de jazz. Avec les textes de Prévert on brasse des formes très différentes à la façon du jazz. Prévert nous fournit le prétexte pour explorer des formes nouvelles : c'est très expérimental. Bien sûr la trame est écrite mais à force de travail ensemble et parce que nous avons développé une grande complicité, nous nous permettons des improvisations. La forme du spectacle reste d'ailleurs évolutive. La première partie est à écouter et à regarder mais la deuxième est véritablement dansante. Mais comme je ne voulais pas être la voix de Prévert seul, j'ai voulu que chacun d'entre nous reprenne des textes de son choix pour que la poésie Prévert se décline sous ses multiples aspects. C'est une esthétique foisonnante : c'est beau, sauvage, dansant et c'est une ode à la liberté."

Pratique. Vendredi 25 mai 20118 à 20h30 au Trianon à Sotteville-lès-Rouen. De 9 à 18 €. Tél. 02 35 73 95 15.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alliés. Papanosh et André Minvielle au Trianon