En ce moment : Brest meme - MATMATAH Ecouter la radio

Caen. "Se boujouter" est officiellement autorisé par la langue française

La Normandie se taille une jolie part dans les nouveautés qui s'invitent dans l'édition 2018 des dictionnaires de la langue française.

Caen. "Se boujouter" est officiellement autorisé par la langue française
Découvrez les mots qui font leur entrée dans la dernière édition du Petit Larousse. - Marie-Charlotte Nouvellon

Chaque année, la publication des dictionnaires Robert et Larousse font l'objet de l'apparition de nouveaux mots, attendus ou plus surprenants. Et le cru 2018 ne décevra pas les Normands… "Se boujouter", hérité en ligne direct du "Boujou", expression que les amateurs de patois aiment à s'adresser pour se saluer, fait son entrée dans la page du Petit Larousse à paraître mercredi 23 mai 2018.

Personnalités normandes

Il y côtoie notamment "se poutouner", son cousin du midi, ou encore son plus bruyant collège "se faire péter la miaille" - comprenez s'embrasser bruyamment- ainsi que le "schmutz" (un baiser).

Parmi les autres petits nouveaux du dictionnaire, on compte des mots plus politiques comme le "dégagisme" (rejet de la classe politique en place), relevé par Le Robert, conséquence peut-être de la vague "antisystème" (qui s'oppose au système en place) ? Le Petit Larousse invite, lui, à méditer sur la "démocrature" (une démocratie dirigée de façon autoritaire).

À noter également l'entrée de nouvelles personnalités au chapitre noms propres. Là encore, on retrouve des Normands : l'astronaute star Thomas Pesquet, originaire de Rouen (Seine-Maritime) mais aussi Édouard Philippe, Premier ministre et ancien maire du Havre.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
3 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
LATROBE DESHAYES Marie-Pierre Il y a 4 ans

Si je puis me permettre, les Normands n'apprécient pas trop que l'on qualifie leur langue de "patois" or "boujou", c'est bien "bisous" en normand, non? On retrouve ce vocable en maltais "bongu" , hérité de l'invasion de l'île par les Normands de Sicile (fin du XIème siècle - milieu du XIIIème siècle) et qui veut tout simplement dire "bonjour",
il convient donc plutôt de parler de langue régionale ...

Avatar des commentaires sur La Manche libre
marty Il y a 4 ans

Bizarre ce titre d'article. Comme si la langue française était une institution ! Les mots n'ont pas besoin d'autorisation pour exister dans la langue.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Marommix Il y a 4 ans

Une expression qu'on entend rarement dans la bouche des moins de 40 ans, donc le dictionnaire leur permettra de comprendre quelques anciens accrochés à ces idiomatiques...

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. "Se boujouter" est officiellement autorisé par la langue française