Près de Rouen, la start-up Bbird s'adapte à ses employés 

Près de Rouen, la start-up Bbird s'adapte à ses employés 

L'équipe de Bbird au complet © Pierre Durand-Gratian

Le

Basée à Petit-Quevilly (Seine-Maritime), l'entreprise de communication Bbird a fêté ses un an le jeudi 19 avril 2018. Sa particularité ? Elle emploie à 80 % des personnes en situation de handicap.

"Blackbird [...] take these broken wings and learn to fly", chantaient les Beatles. Littéralement : Merle prends ses ailes brisées et apprends à voler. La start-up Bbird, dont le nom s'inspire de cette chanson, fondée par Emmanuelle Burel et Jean-Philippe Dru, encourage de la même façon ses employés. En effet, l'entreprise de communication installée depuis un an tout juste dans les locaux de Seine Innopolis, à Petit Quevilly (Seine-Maritime) bénéficie du statut d'entreprise adaptée.

"Le handicap n'en est pas un"

Dûment attendu, cet agrément délivré par le ministère de l'Emploi exige notamment d'employer au moins 80 % de collaborateurs en situation de handicap. Alors que le chômage touche 18 % des actifs dans cette situation, Bbird veut prouver que "le handicap n'en est pas un" et permet par la même occasion de "changer les mentalités", selon Emmanuelle Burel. Constituée de quatre salariés et bientôt rejointe par deux nouveaux employés, l'équipe intervient auprès de grands groupes tels que La Poste ou Carrefour et crée entre autre leurs campagnes de communication dédiées à la sensibilisation au handicap.

Mais cette conquête importante du marché n'écarte pas les deux entrepreneurs de leur vocation : "Nos salariés c'est la priorité." Aussi, de réels aménagements sont faits pour optimiser leurs conditions de travail. Stéphanie Bogaczyk, chef de projet digital à Bbird, est reconnue comme travailleur handicapé compte tenu d'une maladie auto-immune et dispose ainsi d'un emploi du temps aménagé et d'une possibilité de travailler depuis son domicile. Comme 80 % des personnes en situation de handicap, le sien est invisible. Mais les compétences de Stéphanie, sont elles reconnues à leur juste valeur par son entreprise.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques