En ce moment : HOLD MY HAND - LADY GAGA Ecouter la radio

Évrecy. Déposer une main courante en gendarmerie, c'est désormais possible

Conflits entre voisins ou litige familiaux : il est désormais possible de signaler ces faits en gendarmerie selon une procédure simplifiée. Exemple à Evrecy (Calvados).

Évrecy. Déposer une main courante en gendarmerie, c'est désormais possible
Depuis fin mars 2018, toutes les gendarmeries peuvent enregistrer des mains courantes. C'est notamment le cas à Evrecy, dans le Calvados. - Marie-Charlotte Nouvellon

C'est l'un des volets du déploiement d'une police de sécurité du quotidien : depuis la fin du mois de mars 2018, il est désormais possible de déposer une main courante dans toutes les gendarmeries du Calvados. Cette nouvelle procédure permet, comme c'était déjà le cas dans les commissariats de police, aux usagers de signaler des faits ne relevant pas d'infractions pénales.

Un manque pour les gendarmes

"Ce sont les gendarmes eux-mêmes qui ont indiqué qu'il y avait beaucoup de demandes pour lesquelles ils perdaient du temps dans le traitement, et n'avaient pas forcément la bonne réponse", présente Laurent Fiscus, préfet du Calvados, en visite à la gendarmerie d'Évrecy pour observer le dispositif.

"La plupart du temps, cela va concerner des conflits ou problèmes de voisinage, ou au sein de la sphère familiale", précise Laurent Payen, l'officier adjoint chargé de la police judiciaire pour le département. Des faits pour lesquels il fallait auparavant avoir recours à un procès-verbal de renseignement judiciaire. "Cela pouvait prendre 45 minutes à une heure, alors qu'avec une main courante il faut compter dix minutes/un quart d'heure maximum".

Orienter les usagers

Des procédures moins chronophages, "ce qui ne veut pas dire pour autant que le degré de satisfaction pour l'usager est moindre, puisque ses doléances sont bien prises en compte", assure l'officier. Selon les cas, les gendarmes peuvent en effet réorienter les gens vers les conciliateurs de justice, les CCAS ou les autres services de l'État.

Testé dans la Somme, un secteur gendarmerie similaire au Calvados, le dispositif a compté l'enregistrement de plus de 900 mains courantes en l'espace de trois mois. Depuis février 2018, il est progressivement déployé partout en France.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Évrecy. Déposer une main courante en gendarmerie, c'est désormais possible