En ce moment : I love you always forever - Donna LEWIS Ecouter la radio

Caen. En Amazonie, cette habitante de Caen mettra son art au service de la science

Le projet Labverde envoie une vingtaine d'artistes peintres, danseurs ou performeurs du monde entier en Amazonie pour sensibiliser le grand public aux questions environnementales. Parmi eux, Laurane Le Goff, habitante de Caen, première Française sélectionnée pour participer à l'aventure.

Caen. En Amazonie, cette habitante de Caen mettra son art au service de la science
Laurane Le Goff participera à une résidence d'artistes en Amazonie en collaboration avec différents scientifiques. - Marie-Charlotte Nouvellon

Elle est la première Française sélectionnée pour participer à ce projet. Début août 2018, Laurane Le Goff, jeune designer de 21 ans originaire de Caen (Calvados), décollera direction le Brésil et l'Amazonie où elle intégrera une résidence d'artistes d'un genre un peu particulier.

Quand la science devient un art

Pour ce projet, baptisé Labverde, elle travaillera en collaboration avec différents scientifiques qui étudient sur place l'impact de la déforestation. Le but ? Mettre en scène par son art - le design textile - leurs études. "Vu d'ici, ces sujets nous paraissent très lointains, présente-t-elle. Eux nous feront comprendre les tenants et aboutissants de ce qui se passe sur place. Grâce à cette connexion, nous allons ensuite travailler à des projets sensibles, mais aussi fiables et précis d'un point de vue scientifique."

200 candidats dans le monde

Son dossier a été retenu parmi plus de 200 candidatures provenant des quatre coins du globe. Elle a imaginé un véritable travail sur la matière en "s'inspirant aussi bien de la cartographie, de l'environnement vu de très loin comme de très près avec un microscope." Surtout, elle attend d'être sur place pour être "proche de l'environnement réel et en découvrir les couleurs, les formes, les volumes, mais aussi les populations locales." Des recherches à partir desquelles elle créera des costumes ou sculptures.

Dessin textile réalisé par Laurane. - Marie-Charlotte Nouvellon

Mais avant de partir, un dernier détail, et pas des moindres, reste à régler. Laurane doit encore récolter plus de 2000 euros pour s'offrir son billet d'avion et régler ses frais sur place. Pour y parvenir, elle a donc lancé une cagnotte en ligne. Elle travaille également à décrocher des opérations de mécénats du côté des entreprises.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. En Amazonie, cette habitante de Caen mettra son art au service de la science