En ce moment : ALLEZ L - HOSHI Ecouter la radio

Cherbourg. Le cargo retourné remorqué vers le Havre : "l'objectif, c'est d'éviter qu'il coule" [Vidéo]

Le cargo Britannica Hav est en cours de remorquage vers le port du Havre (Seine-Maritime). Une opération périlleuse, car l'épave est retournée et tractée à l'envers.

Cherbourg. Le cargo retourné remorqué vers le Havre : "l'objectif, c'est d'éviter qu'il coule" [Vidéo]
La manoeuvre est particulièrement périlleuse, car le cargo peut se disloquer à tout moment. - Bruno Planchais - Marine Nationale

"C'est un accident qui ne nous surprend pas : deux catastrophes sont évitées de justesse chaque mois, sur la façade" rappelle Pascal Ausseur, préfet maritime de la Manche et Mer du Nord, qui supervise les opérations de sauvetage et de sécurisation du cargo Britannica Hav.

Après avoir été percuté par un navire de pêche belge, mardi 20 mars 2018 vers 16h40, le cargo s'est retourné en moins d'une demi-heure. Parallèlement, quatre grands panneaux s'en sont détachés.

Les quatre planches vont être récupérées par le remorqueur Kermor, basé à Caen. Elles sont toujours situées à une centaine de kilomètres des côtes. - Bruno Planchais - Marine Nationale

Des marques ont été aposées sur l'épave et les plaques pour les suivre en temps réel et protéger la navigation alentour.

"Si une cloison cède, c'est le Titanic !"

Mercredi 21 mars, au lever du jour, la coque étant stabilisée et la météo favorable, le bateau a finalement pu être remorqué par l'Abeille Liberté au niveau de l'étrave, à l'avant du navire. "Installer la remorque a été une opération délicate. Si une cloison cède, en quelques secondes, c'est le Titanic : les hommes qui manœuvrent peuvent être emportés sous l'eau" estime Pascal Ausseur.

Pour remorquer le Britannica Hav, il a fallu installer une remorque au niveau de l'étrave, à l'avant du bateau. - Bruno Planchais - Marine Nationale

En début d'après-midi, le convoi s'est mis en route à très petite vitesse vers Le Havre, en Seine-Maritime, où il devrait arriver vers 14h, jeudi 22 mars. Là encore, l'opération s'annonce complexe, comme l'indique le préfet maritime :

Pascal Ausseur - Préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord

"Mon objectif, c'est d'éviter qu'il coule", poursuit Pascal Ausseur, qui se rendra dans le grand port normand pour suivre les avancées de la manœuvre.

L'Abeille Liberté est sur zone depuis mardi 20 mars, dans l'après-midi. - Bruno Planchais - Marine Nationale

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg. Le cargo retourné remorqué vers le Havre : "l'objectif, c'est d'éviter qu'il coule" [Vidéo]