Ligue des champions: Barça et Bayern rejoignent les quarts

Le FC Barcelone avec un grand Messi et le Bayern Munich sans grande surprise se sont qualifiés mercredi pour les quarts de finale de la Ligue des champions après avoir éliminé respectivement Chelsea (1-1, 3-0) et Besiktas (5-0, 3-1).

Ligue des champions: Barça et Bayern rejoignent les quarts

L'Argentin Lionel Messi (D) jubile après avoir marqué le 3e but du FC Barcelone contre Chelsea en 8e retour de la Ligue des champions, son 100e dans la compétition, à Camp Nou, le 14 mars 2018 © LLUIS GENE [AFP]

Par

Ces deux clubs rejoignent le Real Madrid de Zinédine Zidane (double tenant du titre), la Juventus de Buffon (finaliste sortant), le Manchester City de Pep Guardiola aux allures de favori, ainsi que Liverpool, l'AS Rome et la surprise Séville.

. Messi sort Chelsea

Messi, toujours lui: déjà buteur à l'aller (1-1), l'Argentin a encore été diablement décisif, avec un doublé qui lui a fait atteindre la barre des 100 buts dans la compétition, outre un service pour Dembélé, auteur de sa toute première réalisation sous les couleurs catalanes.

Le N.10 du Barça, désormais à 6 buts en C1, reste cependant à bonne distance de son grand rival Cristiano Ronaldo, qui dans l'épreuve compte 12 buts cette saison et 117 dans sa carrière (tours préliminaires exclus), dont 3 dans ces 8e de finale.

Le Chelsea d'Antonio Conte, ainsi fessé 3-0, vit de son côté une saison décidément délicate, avec cette élimination précoce et la 5e place seulement en Premier League dont il est le tenant du titre.

. Heynckes record

Le Bayern, déjà vainqueur à l'aller (5-0), s'est également imposé à Istanbul (3-1), sur des buts de Thiago Alcantara, Gokhan Gönül contre son camp et Wagner, alors que Vagner Love a réduit le score pour Besiktas.

Ce succès est le 11e de suite de l'entraîneur Jupp Heyckes en C1, un record qui efface la série de 10 du Néerlandais Louis van Gaal.

Le club bavarois est le seul représentant allemand en quarts, alors qu'il en y aura trois espagnols, deux anglais et deux italiens.

. Un invité surprise...

Séville, vainqueur 2-1 sur le terrain de Manchester United mardi après un 0-0 à domicile à l'aller, participera pour la première fois de son histoire à des quarts de finale de Ligue des champions sous sa formule actuelle, 60 ans après sa dernière fréquentation du top 8 de C1.

Le club andalou, habitué à la petite Europe (victoires des C3 2006, 2007, 2014, 2015 et 2016) et seulement 5e du Championnat d'Espagne, ne compte aucune star dans son effectif. Il a par ailleurs connu un épisode controversé avec le limogeage en décembre de son entraîneur Eduardo Berizzo, trois semaines après l'opération d'un cancer de la prostate du technicien argentin. Il a été remplacé par l'Italien Vincenzo Montella, tout juste évincé de l'AC Milan.

. ... et deux grands absents

Séville est passé sur le corps de MU de Jose Mourinho: le "Special One", vainqueur de la C3 la saison dernière, et son club actuel n'ont plus fréquenté le top 8 de la grande Europe depuis 2014. MU ne s'est toujours pas relevé du départ à la retraite d'Alex Ferguson en 2013.

L'étoile de "Mou", avec son style conservateur et ses relations en clair-obscur avec Pogba, se ternit un peu plus, surtout à l'heure où les autres grosses cylindrées anglaises (Manchester City, Tottenham, Liverpool) pratiquent un jeu chatoyant. Et alors que MU a déboursé quelque 747 millions d'euros pour constituer son effectif, selon une étude de l'observatoire du football CIES.

Mais le fiasco le plus retentissant revient au PSG, qui s'est fait sèchement éjecter des 8e de finale pour la deuxième fois de suite, par le Real Madrid (1-3, 1-2). Le camouflet est énorme pour le club auteur l'été dernier des deux plus gros achats de l'histoire, avec Neymar et Mbappé (respectivement 222 et 180 M EUR).

Le PSG, qui était privé de Neymar pour le match retour après sa blessure à un pied, est désormais plongé dans un océan d'incertitudes, notamment quant à son effectif et à sa faculté de répondre aux exigences du fair-play financier. La seule chose qui semble acquis? Le renvoi de l'entraîneur Unai Emery.

. Tirage au sort vendredi

Les affiches des quarts de finale (disputés les 3-4 et 10-11 avril) seront tirées au sort à partir de vendredi midi à Nyon (Suisse). Le tirage sera intégral, c'est-à-dire sans têtes de série ni protection nationale.

Suite du calendrier: tirage des demi-finales le 13 avril; demi-finales les 24-25 avril et 1er-2 mai; finale le 26 mai à Kiev.

Galerie photos

TOP FRANCE MONDE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES