En ce moment : Comment tu vas (feat Ridsa) - ELOÏZ Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Saint-Étienne-du-Rouvray. Sur-occupation à l'hôpital du Rouvray : "la situation n'est pas tenable"

Au centre hospitalier du Rouvray (Seine-Maritime), les syndicats tirent la sonnette d'alarme. Ils s'inquiètent d'une mauvaise prise en charge des patients et des conditions de travail du personnel à cause de l'installation de lits supplémentaires dans les services. La direction n'a pas souhaité aborder le sujet avant le CHSCT prévu le 23 mars 2018.

Saint-Étienne-du-Rouvray. Sur-occupation à l'hôpital du Rouvray : "la situation n'est pas tenable"
Un nouveau CHSCT est prévu le 23 mars 2018. - Noémie Lair

"Il y a plus de patients que de nombre de lits d'hospitalisation." Au centre hospitalier du Rouvray (Seine-Maritime), établissement spécialisé dans la lutte contre les maladies mentales, c'est l'inquiétude. Jean-Yves Herment est secrétaire CFDT de l'hôpital et pour lui, "la situation n'est pas tenable".

"Cette sur-occupation représente de mauvaises conditions d'accueil pour les patients car certains sont installés sur des lits de camp ou des chaises en attendant hypothétiquement d'avoir un lit et c'est aussi une dégradation des conditions de travail pour le personnel", explique le représentant syndical.

30 à 35 patients supplémentaires

Une situation déjà décrite au début des années 2010. Un mouvement social a eu lieu à la fin de l'année 2011 et au début de l'année 2012. L'agence régionale de santé avait alors apporté une aide financière pour permettre un recrutement de personnel. Mais "depuis l'année dernière, il y a à nouveau un pic d'activité", raconte Jean-Yves Herment et "c'est encore pire depuis janvier 2018".

Un Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a été organisé en février. "Il a été décidé de fermer ces lits d'urgence, raconte Jean-Yves Herment. La direction a acté cette fermeture mais dans les faits, il n'y a rien qui se passe. On est dans une espèce de fuite en avant de l'activité."

En moyenne, il y aurait 30 à 35 patients supplémentaires. Pour le représentant syndical, il y a deux conséquences : "Le CH du Rouvray était déjà en pénurie de personnel et là, c'est encore pire donc ça rajoute de mauvaises conditions de travail que ce soit en termes de surveillance mais aussi en termes d'écoute parce que le personnel a besoin de parler aux patients et là, on a l'impression d'être dans une usine."

La seconde conséquence concerne les conditions d'accueil : "Quand vous êtes sur un lit de camp pendant trois semaines ou un mois ou toute une nuit sur une chaise, ce ne sont pas de bonnes conditions d'hospitalisation, notamment pour des patients en psychiatrie qui sont en souffrance mentale."

"Accueillir pour accueillir, ça n'a pas de sens, on se doit d'accueillir les gens, c'est sûr mais dans de bonnes conditions."

Deux solutions sont possibles d'après Jean-Yves Herment : "Soit on rajoute des lits et alors on rajoute aussi du personnel, du mobilier et des lits adaptés, soit on n'a pas les moyens de le faire, ce qui est le cas actuellement, donc il faut fermer ces lits fantômes qui créent de mauvaises conditions d'accueil."

Alors où accueillir les patients ? "Il faut réfléchir à dire aux urgences du CHU 'on n'a plus de place'. Sinon demain on fait quoi ? On met des tentes dehors ? Accueillir pour accueillir, ça n'a pas de sens, on se doit d'accueillir les gens, c'est sûr, mais dans de bonnes conditions."

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Vaast-la-Hougue à louer gîte...
Saint-Vaast-la-Hougue à louer gîte... Saint-Vaast-la-Hougue (50550) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Beaulieu
Beaulieu Caen (14000) 0€ Découvrir
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du mercredi 29 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Saint-Étienne-du-Rouvray. Sur-occupation à l'hôpital du Rouvray : "la situation n'est pas tenable"