Radicalisation : des collégiens Normands rencontre Patrick Bard, auteur de " Et mes yeux se sont fermés "

Radicalisation : des collégiens Normands rencontre Patrick Bard, auteur de " Et mes yeux se sont fermés "

Patrick Bard à la rencontre de collégiens à Alençon (Orne).

Le
Par : Eric Mas

Patrick Bard habite le Perche. Il est photo-reporter, mais de plus en plus auteur, d'une vingtaine de livres de journaliste. Mais aussi de 8 romans. Sa dernière création s'intitule " Et mes yeux se sont fermés " et traite de la radicalisation.

Ce roman qui traite de la radicalisation, ce n'est pas qu'un hasard : l'un des amis de Patrick Bard est mort dans l'attentat contre Charlie Hebdo. Le fils d'une de ses amies est parti combattre en Syrie, d'où il n'est jamais revenu… Jeudi 15 février 2018, l'écrivain est venu rencontrer les classes de troisièmes du Collège " Louise Michel ", dans le quartier de Perseigne à Alençon (Orne) à 2 rues d'où habitait la voix française de Daech, Fabien Clain…

Quitter tout pour rejoindre Daech

Le romancier voulait comprendre comment des jeunes peuvent en arriver là, basculer et rejoindre Daech… Avant d'écrire son roman, le journaliste qu'il est a fait que Patrick Bard s'est documenté. Il est allé à la frontière Turquo-Syrienne, a travaillé avec un imam. Sa hantise était de stigmatiser la religion musulmane.

Et mes yeux se sont fermés

Son roman, "Et mes yeux se sont fermés", c'est l'histoire de Maëlle, une ado de 16 ans du Mans (Sarthe), qui passe de plus en plus de temps sur Facebook (dans la " vraie vie ", le romancier a rencontré une jeune fille qui avait jusqu'à 300 contacts chaque jour avec un endoctrineur de Daech). Maëlle devient Ayat, elle modifie sa façon de s'habiller, quitte son copain ; elle part rejoindre Daech, pour, croit-elle, " sauver le monde ". Patrick Bard :

Pour son roman, déjà dévoré par 15.000 lecteurs, Patrick Bart a reçu le prix Afiction'Ados. Il parcourt beaucoup de chemin pour répondre aux invitations d'école sur tout le territoire français, mais aussi prochainement en Italie, où son roman vient d'être traduit.

Les collégiens d'Alençon

Jeudi 15 février, Patrick Bard a passé la matinée à rencontrer 3 classes du collège Louise Michel d'Alençon. Le collège travaille le thème de la radicalisation depuis l'attentat contre le Bataclan.

Explication de texte

Le romancier explique ses techniques de travail, d'écriture, de relecture, sa difficulté à trouver un titre. Mais aussi depuis la parution du roman, de sa page Facebook piratée depuis l'étranger et de son site internet victime de hackers… Quelques réactions de collégiens, après leur rencontre avec l'écrivain :

Patrick Bard espère que " Et mes yeux se sont refermés " a pu aider quelques ados à une prise de conscience et à ne pas basculer dans le radicalisme. Qu'il a pu aussi aider quelques parents dans l'incompréhension du changement soudain d'attitude de leurs enfants. L'importance d'Internet dans les phénomènes de radicalisation a donné à Patrick Bard le thème de son prochain livre. Ce sera sur l'omniprésence des écrans dans notre vie quotidienne...

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques