600 chasseurs sur le pont de Normandie, une personne en garde à vue

600 chasseurs sur le pont de Normandie, une personne en garde à vue

Un manifestant a été placé en garde à vue par les forces de l'ordre. © Tendance Ouest

Le
Par : Pierre Durand-Gratian

Selon les derniers chiffres de le préfecture de Seine-Maritime, 600 personnes ont participé à la manifestation des chasseurs qui a bloqué le pont de Normandie, samedi 10 février 2018. Un manifestant a été interpellé.

La manifestation a causé d'importantes perturbations dans la circulation. Le pont de Normandie est resté fermé de 14h à 19h environ, samedi 10 février 2018. En cause, près de 600 chasseurs qui manifestaient pour pouvoir continuer à chasser les oies pendant le mois de février. Ils venaient de Seine-Maritime mais ont aussi reçu des renforts de Gironde, de Loire-Atlantique, de la Marne et du Pas-de-Calais, selon la préfecture.

Un manifestant placé en garde à vue

Certains manifestants ont cherché la confrontation avec la gendarmerie, allant jusqu'à renverser l'une de leur voiture, un kangoo, qui s'est retrouvée sur le flan avec les vitres brisées.

Les CRS sont intervenus en renfort pour disperser la manifestation, sans qu'il n'y ait aucun blessé. Une personne, parmi les manifestants, a été placée en garde à vue.


1234
Votez pour votre groupe préféré Papillons de Nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques