En Seine-Maritime, les employés de Carrefour sont inquiets pour leur avenir

En Seine-Maritime, les employés de Carrefour sont inquiets pour leur avenir

Une trentaine de salariés de Carrefour s'est mobilisée devant l'hypermarché de Barentin (Seine-Maritime).

Le
Par : Amaury Tremblay

Les salariés de Carrefour ont été appelés à se mobiliser, mercredi 7 février 2018, devant l'hypermarché de Barentin (Seine-Maritime), après l'annonce de la fermeture de plusieurs magasins de proximité. Ils craignent aussi la suppression progressive d'emplois dans les hypermarchés de l'enseigne.

Au moins six magasins Carrefour devraient fermer prochainement leurs portes en Seine-Maritime. Un chiffre qui inquiète les salariés, appelés à se rassembler mercredi 7 février 2018 devant l"hypermarché de Barentin (Seine-Maritime). Une trentaine d'employés a répondu à la mobilisation pour sensibiliser les clients à travers la distribution de tracts.

    • Lire aussi : Huit magasins Carrefour pourraient fermer en Seine-Maritime et dans l'Eure

"Chaque magasin de proximité compte, environ, six salariés qui pourraient donc se retrouver sans emploi", explique Saliha Benzerrouk, directrice du magasin Carrefour contact marché à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) qui est menacé de fermeture. "Au niveau national, Carrefour ne prévoit de reclasser que la moitié des 2 100 salariés qui sont menacés par la fermeture des magasins."

0:00
0:00

Digitalisation des magasins

Quant aux hypermarchés, les salariés sont inquiets du plan pour développer la digitalisation, voulue par le PDG du groupe, Alexandre Bompard. "Même si tout le monde n'apprécie pas les caisses automatiques, avec la suppression progressive des emplois d'hôtesses de caisse, les clients seront obligés de les utiliser", affirme Olivier Ginestar, délégué CGT pour les hypermarchés du groupe Carrefour. "Les stations-service et les drives sont aussi concernés par cette digitalisation."

À noter que la mobilisation nationale prévue, jeudi 8 février 2018, à l'appel de Force ouvrière est reportée au 1er mars 2018 après les chutes de neige en Ile-de-France. Les salariés de Carrefour devaient se rendre devant le siège du groupe à Massy (Essonne). "Une mobilisation est aussi prévue devant le Carrefour contact marché de Saint-Etienne-du-Rouvray samedi 10 février 2018", ajoute la directrice du magasin, Saliha Benzerrouk.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques