Des dizaines de milliers de sépultures sous les rues d'Alençon

Des dizaines de milliers de sépultures sous les rues d'Alençon

Des dizaines de milliers de sépultures recensées sous la Place de La Magdeleine à Alençon (Orne).

Le
Par : Eric Mas

Un diagnostic préalable à de gros travaux urbains vient de mettre à jour plusieurs dizaines de milliers de sépultures datant du Moyen-Âge, sous les rues piétonnes d'Alençon (Orne).

C'est l'un des énormes chantiers prévus par la municipalité d'Alençon (Orne): pour rendre plus attractif le centre-ville, tous les pavés des rues piétonnes, mais aussi de la Place La Magdeleine, vont être retirés début 2018, et tout va être refait à neuf, pour éviter de se tordre les pieds! Le niveau des rues piétonnes sera rehaussé pour permettre un accès plus facile aux magasins, par les personnes à mobilité réduite.

Diagnostic préalable

Préalablement, un diagnostic archéologique a débuté lundi 9 octobre 2017, à coup de pelleteuse, pour identifier ce qu'il y a sous les pavés. Il ne s'agit pas de fouilles, qui seraient un travail beaucoup plus long et précis. Il ne s'agit dans un premier temps que d'élaborer un diagnostic du site.

Un cimetière du Moyen-Âge

Sans réelle surprise, tout autour de la basilique Notre-Dame, c'est un vieux cimetière qui date de la fin du moyen âge, jusqu'au dix-huitième siècle, avec un nombre impressionnant de sépultures. Pierre Chevet, archéologue à l'Institut national de recherches archéologiques préventives(Inrap) :

0:00
0:00

Ce diagnostic est prévu pour durer jusqu'au 20 octobre 2017. Il faudra compter un mois de plus avant d'en lire le rapport et savoir si les travaux prévus pourront bien débuter début 2018. Outre le changement de pavés, des plantations seront réalisées place La Magdeleine et rue de la Cave aux Boeufs. Une nouvelle fontaine sera implantée Place La Magdeleine. Une présentation publique de tout ce chantier sera organisée le 22 novembre 2017 à la Halle au Blé d'Alençon.

Autre gros chantier à venir

L'achat du château d'Alençon (ancienne prison) est en cours de finalisation avec l'État. Là aussi, un diagnostic préventif sera réalisé, sans doute début 2018. Mais il faudra avant cela ouvrir l'ancien mur de la prison, pour permettre l'accès des engins de chantier sur ce site.

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques