En ce moment : Make It All Right - The OFFSPRING Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

A Mayotte, le casse-tête des CP à 12 élèves, par manque de salles de classe

En théorie, tous les enfants de CP devraient pouvoir bénéficier à Mayotte des classes de CP à 12 élèves décidées par Emmanuel Macron, mais sur le terrain, l'objectif semble très difficile à atteindre, faute de locaux.

A Mayotte, le casse-tête des CP à 12 élèves, par manque de salles de classe
Mayotte connaît une démographie galopante: +44 % de jeunes en âge scolaire en dix ans - SOPHIE LAUTIER [AFP/Archives]

Avec une démographie galopante -- +44% de jeunes en âge scolaire en dix ans, selon le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte (Cesem) -–, le 101ème département français ne parvient pas à construire suffisamment de salles de classe pour scolariser tous les enfants du primaire.

En 2016, le vice-rectorat de Mayotte comptabilisait 94.320 élèves soit 40,1% de l'ensemble de la population de l'île scolarisée, dont 52.567 enfants rien que pour le primaire.

Auparavant de la compétence d'un syndicat mixte intercommunal (Smiam) dissous en 2015 pour défaillance, la construction des établissements du primaire ressort désormais de l'Etat.

Le gouvernement a injecté 20 millions d'euros l'année dernière pour accélérer le rythme des constructions, mais le manque de salles de classe contraint toujours les communes à maintenir un système de rotation : la moitié des élèves de certaines écoles a cours le matin, l'autre moitié l'après-midi.

Difficile dans ces conditions extrêmes de mettre en place le dispositif désiré par le président de la République Emmanuel Macron visant à réduire à 12 le nombre d'élèves par classes de CP et de CE1 en éducation prioritaire (REP).

Bien qu'elle soit intégralement classée en Réseau d'éducation prioritaire depuis 2014, Mayotte est loin de pouvoir bénéficier du nouveau dispositif. Par exemple, selon Christian Giraud, directeur académique adjoint (DAASEN), seules "70 divisions (classes) sur 125 CP" de quartiers très défavorisés en bénéficient.

- Des enfants encore déscolarisés -

Sur ces 70 divisions, 27 nouvelles classes, avec leur salle, ont été créées et 43 fonctionnent en co-enseignement dans la même salle de cours, avec deux enseignants donnant cours à deux groupes différents.

Là, "l'effectif moyen est de 13,7 élèves" par groupe de CP, constate le DAASEN.

Mais l'organisation ne fonctionne pas exactement comme prévu: "nous avons plutôt 24 ou 25 élèves avec deux enseignants", rétorque Rivomalala Rakotondravelo, secrétaire départemental du SNUipp-FSU, principal syndicat des enseignants du premier degré.

"Je doute de l'effectivité de ce dispositif", ajoute le syndicaliste, qui se demande en outre comment il serait possible de réduire des classes à 12 élèves "quand il y a encore des enfants qui ne sont pas scolarisés", dont le nombre n'est pas connu.

A Mamoudzou, 600 enfants n'ont pas trouvé de place cette année dans les écoles, dont les deux tiers fonctionnent en rotation, selon Ahamada Haribou, directeur général administratif (DGA) de la mairie.

Pour supprimer cette spécificité mahoraise qui prive les enfants d'une bonne partie de leur scolarité, il faudrait construire 141 classes pour un coût total de plus de 28 millions d'euros, rien que pour cette seule ville, calcule M. Haribou.

En attendant, les écoles primaires du chef-lieu de l'île s'apparentent à des "mini-collèges", selon l'expression du DGA, comme celle de Cavani-sud, qui accueille pas moins 800 élèves.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Urgent vend maison
Urgent vend maison Ernes (14270) 241 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Jeux : Gagnez votre barbecue à gaz
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
A Mayotte, le casse-tête des CP à 12 élèves, par manque de salles de classe