Chantier du tram à Caen: des vélos et des navettes électriques dès janvier 2018

Chantier du tram à Caen: des vélos et des navettes électriques dès janvier 2018

Les élus de Caen la mer et les dirigeants de Keolis - de nouveau titulaire de la DSP Twisto - ont notamment présenté les navettes électriques qui seront mises en place en janvier dans le centre-ville.

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

Jeudi 28 septembre 2017, la Communauté urbaine Caen la mer (Calvados) a renouvelé la société Keolis dans sa délégation de service public: plus que la gestion du futur tram, elle a repensé l'offre Twisto sur plusieurs points en amont du grand chantier qui attend les habitants.

Les élus de Caen la mer (Calvados) ont désigné ce jeudi 28 septembre 2017 la société qui a désormais la gestion des transports en commun pour les six prochaines années. Et c'est en faveur de Keolis que la balance a finalement penché. Si l'expérience du terrain - Keolis avait déjà remporté la dernière délégation de service public - a joué, c'est aussi sa proposition de solutions alternatives de transport pendant les travaux accompagnant le chantier du futur tramway, qui a séduit.

Des minibus électriques pour le centre-ville

Le chantier débutera en janvier 2018 pour une durée annoncée de 18 mois et Twisto a déjà tout prévu ou presque. Deux lignes de bus de substitution - baptisés A et B comme les lignes de trams arrêtés qu'elles remplacent - seront mises en place, suivant au plus près les trajets d'origine. Les lignes 4 et 5, sur lesquelles se font traditionnellement les reports de voyageurs verront leurs passages renforcés et deux bus express permettront de desservir la gare depuis le Campus 2 et la Grâce de Dieu en heure de pointe.

Autre nouveauté, des minibus électriques et gratuits desserviront le centre-ville. Pouvant contenir une vingtaine de passagers, ces navettes iront même jusque dans certaines zones piétonnes et circuleront jusqu'à la presqu'île. Nouvelle alternative au tram : finis les Veo'l, les cyclistes pourront à partir du mois de janvier circuler sur des vélos à assistance électrique ou encore bénéficier d'un système de location longue durée de trois à six mois.

Une nouvelle appli et plus de personnel sur le terrain

Malgré tous ces efforts, Bruno Guégan, directeur de Keolis Caen le reconnait : "Les voyageurs vont voir leurs habitudes bouleversées, ils vont perdre leurs repères." Pour accompagner au mieux ce changement, la société embauchera "à partir de la mi-décembre 20 personnes sur une durée d'un mois pour assurer une forte présence sur le terrain et informer les passagers".

Les outils d'information de Twisto devaient eux aussi prendre un coup de jeune. "Beaucoup d'améliorations vont être apportées au site et à l'appli avec notamment un système installé dans chaque véhicule de substitution qui permettra de bien se repérer et de savoir quand il va arriver. Sur près de 200 arrêts qui ne sont aujourd'hui pas équipés de bornes d'informations, nous allons mettre en place un système qui permettra de savoir quand le bus va passer."


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques